Déchets illégaux – Une entreprise belge privée de sa licence

Publié

Déchets illégauxUne entreprise belge privée de sa licence

RÉDANGE - Une entreprise de recyclage basée à Anvers a été sanctionnée pour avoir déposé ses déchets à Rédange, le long de la frontière franco-luxembourgeoise.

Plusieurs dépôts sauvages de déchets avaient sali les forêts près de la frontière avec le Luxembourg.

Plusieurs dépôts sauvages de déchets avaient sali les forêts près de la frontière avec le Luxembourg.

DR/Facebook/Collectif citoyen: j'aime ma forêt

La chasse aux pollueurs illégaux a permis de punir un premier coupable. La justice flamande a privé de sa licence l'entreprise de recyclage anversoise Snoeys, qui était impliquée dans les dépôts sauvages de déchets à Rédange, en Lorraine, le long de la frontière avec le Grand-Duché, rapportent plusieurs médias belges.

Plusieurs enquêtes sont en cours pour savoir d'où venaient les camions qui déversaient leurs déchets à Rédange, depuis des mois. Les autorités françaises et luxembourgeoises ont déjà effectué des contrôles à la frontière, rappelant à l'ordre ou sanctionnant les entreprises coupables. C'est donc à présent au tour de la Belgique de frapper, certains déchets venant tout droit du Plat Pays.

Un procès-verbal contre l'entreprise Snoeys a été déposé au parquet. La société de recyclage avait collaboré, pour se débarrasser des déchets, avec une société bruxelloise de transport qui ne disposait pas des autorisations nécessaires. Le dossier reste ouvert, jusqu'à conclusion des enquêtes en France, pour d'éventuelles poursuites supplémentaires. Pour la ministre en charge du dossier, «on ne peut pas s'en sortir avec une amende administrative». Il faudra frapper plus fort.

(L'essentiel)

Ton opinion