Gaymat – Une fête pour revendiquer les droits des gays

Publié

GaymatUne fête pour revendiquer les droits des gays

ESCH-SUR-ALZETTE - Du 9 au 16 juillet, Esch accueille le Gaymat, organisé par Rosa Lëtzebuerg.

En 2010, 4 000 personnes avaient assisté au Gaymat.

En 2010, 4 000 personnes avaient assisté au Gaymat.

Editpress

L'occasion d'aller voir des films, d'assister à des colloques et de faire la fête, le 16, devant l'hôtel de ville d'Esch. Mais le Gaymat est aussi, pour les gays, lesbiennes et transgenres du pays, l'occasion de faire valoir leurs revendications.

Cette année, elles sont au nombre de trois. «Un des éléments essentiels est l'introduction de la notion d'homosexualité dans les écoles», affirme Laurent Boquet, organisateur du Gaymat, «apprendre aux enfants ce qu'est l'homosexualité et le phénomène transgenre».

Deuxième point, le don du sang. «Interdire aux gays de donner leur sang est de la discrimination pure et simple», martèle Laurent Boquet. Qui aimerait voir le projet de loi sur le mariage gay plus ouvert. «Le texte indique qu'on ne peut pas se marier avec un partenaire qui vient d'un pays où le mariage gay n'est pas reconnu, comme la France ou l'Allemagne. C'est un non-sens».

Le programme est disponible à cette adresse.

Ton opinion