En Autriche – Une Kennedy pour représenter les Etats-Unis

Publié

En AutricheUne Kennedy pour représenter les États-Unis

Victoria Kennedy, veuve du sénateur Ted Kennedy et belle-sœur de JFK, est arrivée à Vienne pour prendre ses fonctions d’ambassadrice du gouvernement Biden.

L’ambassadrice des États-Unis en Autriche, Victoria «Vicki» Kennedy, lors de son arrivée à l’aéroport international de Vienne, le 7 janvier 2022.

L’ambassadrice des États-Unis en Autriche, Victoria «Vicki» Kennedy, lors de son arrivée à l’aéroport international de Vienne, le 7 janvier 2022.

AFP

«L’Autriche est un endroit bien spécial», a déclaré vendredi à sa sortie d’avion Victoria Kennedy, veuve du sénateur Ted Kennedy, qui était le frère du président assassiné John F. Kennedy. Cette ancienne avocate de 67 ans a été chargée par le président américain Joe Biden de représenter les États-Unis en Autriche, un pays européen neutre souvent présenté comme un pont entre Est et Ouest.

Après sa nomination l’été dernier, elle avait rappelé la rencontre historique il y a 60 ans à Vienne entre JFK et le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev. «Il est important que nous reconnaissions» la capacité de l’Autriche à «rapprocher les positions des différents États», avait-elle ajouté.

Proposée comme ambassadrice en juillet 2021 par Joe Biden, cette novice en diplomatie avait été confirmée par le Sénat en octobre. L’ancien chancelier autrichien conservateur Sebastian Kurz, qui a depuis quitté la vie politique, avait qualifié cette proposition de «distinction tout à l’honneur» de l’Autriche. Elle doit présenter mercredi ses lettres de créance au président Alexander Van der Bellen.

Avant Caroline Kennedy

Proche des démocrates, «Vicki» Kennedy, avocate de renom, a été conseillère politique de son mari, épousé en secondes noces en 1992 jusqu’à sa mort en 2009, puis a soutenu la campagne de Barack Obama, notamment au sein d’une association catholique. Elle a eu deux enfants d’un premier mariage.

Ses grands-parents, installés en Louisiane, étaient des immigrés maronites originaires du Liban, aussi bien du côté paternel que maternel. Mi-décembre, Joe Biden avait nommé une autre membre du clan Kennedy à un poste diplomatique clé: Caroline Kennedy, fille de JFK, qui va devenir ambassadrice en Australie. Elle doit encore être auditionnée par le Sénat. Entre 2013 et 2017, elle avait représenté les États-Unis au Japon.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion