Acte malveillant – Une louve tuée par des braconniers en Belgique?
Publié

Acte malveillantUne louve tuée par des braconniers en Belgique?

Naya, la première louve de retour en Belgique, a totalement disparu des radars, alors qu'elle attendait des petits au printemps dernier. Deux hommes ont été arrêtés.

Naya symbolisait le retour du loup en Belgique après plus de 100 ans d'absence. Arrivée en janvier 2018 dans la province de Limbourg, toute proche de Liège et des Pays-Bas, la louve a totalement disparu dans un domaine militaire interdit d'accès où elle s'était établie, annonce la presse belge.

Selon les premiers éléments de l'enquête, et l'analyse d'excréments, la louve prénommée Naya n'a pas été empoisonnée et elle n'est pas décédée à la suite d'une maladie. La piste de l'acte malveillant est désormais privilégiée par les enquêteurs belges qui ont d'ailleurs interpellé deux braconniers, armés, qui ne pouvaient pas se trouver à cet endroit.

Mais où sont donc passés la louve et ses louveteaux, attendus en mai 2019? Naya s'était en effet accouplée avec August, un loup arrivé d'Allemagne en août 2018 et des images tournées au printemps dernier annonçaient l'arrivée d'une portée de trois ou quatre louveteaux, conclut tristement La Meuse qui ajoute que le loup August a désormais repris un comportement de célibataire.

(fl/L'essentiel)

Ton opinion