Au Luxembourg – Une maison pour mieux «aider les gens»

Publié

Au LuxembourgUne maison pour mieux «aider les gens»

HOWALD - La Croix-Rouge luxembourgeoise va déménager et regrouper tous ses services sur un seul site, à Howald, d'ici 2025.

La Maison de la Croix-Rouge doit entrer en service en 2025.

La Maison de la Croix-Rouge doit entrer en service en 2025.

La Croix-Rouge luxembourgeoise va déménager. D'ici 2025, ses plus de 20 services et 450 collaborateurs, aujourd'hui répartis sur six sites, seront réunis rue des Scillas, à Howald. Une opération que la Croix-Rouge a lancée pour «remplir sa mission "Mënschen hëllefen" (NDLR: aider les gens) au mieux», selon une présentation ce jeudi. Outre les collaborateurs, plusieurs centaines de bénéficiaires, donneurs de sang, bénévoles et autres visiteurs devraient fréquenter l'immeuble chaque jour.

«Cette Maison de la Croix-Rouge permettra de mettre, encore plus qu'aujourd'hui, les bénéficiaires au centre de notre attention, en améliorant la qualité de l'accueil et de la prise en charge», se félicite Rita Krombach, vice-présidente de la Croix-Rouge. Pour Michel Wurth, lui aussi vice-président, «ce bâtiment est un investissement qui permettra d'adapter l'organisation à la réalité du XXIe siècle, avec des coûts de fonctionnement optimisés».

Connecté au tram et au train

L'investissement devrait s'élever à environ 35 millions d'euros pour la Croix-Rouge, qui n'a pas encore discuté d'un éventuel cofinancement avec son ministère de tutelle, le ministère de la Santé. L'organisme devrait assurer ce financement par la vente d'immeubles dont la Croix-Rouge n'aura plus besoin quand elle aura rassemblé ses services. Le château de Birtrange ou le siège de HELP, place Dargent, vont ainsi être cédés. La Croix-Rouge met aussi un terrain à bâtir de 1 hectare, à Merl, dans l'échange.

Un protocole d'accord avec le promoteur IKO Real Estate a été signé mercredi. Il construira et cédera à la Croix-Rouge le bâtiment, après des travaux qui doivent commencer en 2023 et durer deux ans. Le site, proche de l'autoroute, sera connecté au tram, qui doit arriver à Howald en 2023, et une gare CFL se trouvera à proximité. Le projet des architectes d'A2618 se veut en outre «efficace, rationnel et durable, attentif à l'impact financier et écologique».

(jw/L'essentiel)

Ton opinion