«Une majorité de Portugais ne s'intégrera jamais»

Publié

«Une majorité de Portugais ne s'intégrera jamais»

Tous les prétextes sont bons pour parler des Lusitaniens dès lors que le mot «intégration» est évoqué. Vous avez été nombreux à profiter de l'article de l'intégration des Italiens pour débattre de l'intégration des... Portugais.

Ainsi Zélie se demande si il y a «vraiment une volonté des autres populations de vouloir s'intégrer. Jusqu'à preuve du contraire, je n'ai jamais entendu que les Italiens voulaient leur école, contrairement aux Portuguais», tandis que Dan s'inquiète: «Si on ouvre ces écoles portugaises, les enfants parleront portugais» et «une majorité ne s'intégrera jamais».

Pour Lusitana, le problème repose sur le refus d'acceptation de la différence culturelle: «la plupart des Luxembourgeois ne veut pas intégrer ces étrangers, particulièrement les Portugais», ce à quoi Dan lui répond qu'il «faut arrêter de jouer les victimes» et Huguette d'ajouter que «les Portugais n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes», pointant du doigt le manque d'adaptation de la communauté lusitanienne. «Quand on prend l'engagement de vivre ici, il faut en assumer les conséquences, y compris le fait d'intégrer les us et coutumes des autochtones.»

Face à ces commentaires, Lusitana se console en espérant voir naître un jour «un monde meilleur où tout le monde pourrait s'apprécier par-delà une langue ou une religion.»

lessentiel.lu

Pour enrichir le débat, vous pouvez consulter l'article sur l'école portugaise ICI

Ton opinion