Football – Une mi-temps de 71 minutes à cause d'un drone
Publié

FootballUne mi-temps de 71 minutes à cause d'un drone

On ne rigole pas avec la sécurité en Premier League. A cause du survol du Brentford Community Stadium par un drone, la partie a été interrompue de longues minutes.

L’engin en question.

L’engin en question.

DR

Il y a eu les bouteilles lancées sur des joueurs, qui ont pu retarder ou même faire annuler des matches. Il y a aussi les célèbres «strikers», qui ont aussi fait la légende des stades anglais ou d'ailleurs. Des animaux aussi, comme encore récemment en Grande-Bretagne un renard, qui est entrée sur la pelouse. À Brentford, samedi, la partie de Premier League a vu un intrus étrange retarder longuement la partie entre le club local et les Wolverhampton Wanderers.

En première période c'est un... drone qui a obligé l'arbitre à suspendre la rencontre, pour des raisons de sécurité. La farce a été longue à un tel point que la mi-temps initiale a duré la bagatelle de 72 minutes. Le directeur de jeu a, en effet, sifflé la fin des hostilités alors que le chronomètre affichait officiellement 45’ + 26'28! Le pire pour les spectateurs de cette rencontre? Aucune des deux équipes n'avait réussi à cadrer le moindre envoi pendant ce temps-là.

Finalement, un peu en retard sur l’horaire prévu, le premier envoi cadré aura fait mouche, juste après le thé. L’immortel João Moutinho a trouvé le petit filet d’une frappe merveilleuse (48e). Ivan Zoney lui a répondu à une vingtaine de minutes de la fin, mais l’extraordinaire Ruben Neves est passé par là à la 78e.

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion