Au Luxembourg – Une minute de silence pour parler de la pandémie
Publié

Au LuxembourgUne minute de silence pour parler de la pandémie

LUXEMBOURG - Les soignants du Luxembourg ont une nouvelle fois manifesté en silence ce jeudi pour attirer l'attention sur les conséquences du Covid.

Le personnel soignant, très éprouvé depuis le début de la pandémie, veut attirer l'attention sur les conséquences de la pandémie.

Le personnel soignant, très éprouvé depuis le début de la pandémie, veut attirer l'attention sur les conséquences de la pandémie.

«Une minute de silence vaut mille mots» écrit le Centre hospitalier neuropsychiatrique (CHNP) d'Ettelbruck, dans un communiqué, ce jeudi, à la mi-journée. Comme chaque jeudi, les soignants du Luxembourg, dont ceux du CHNP, ont respecté une minute de silence pour «attirer l'attention sur les conséquences de la pandémie sur le secteur des soins» et de la vie privée de chacun.

Placé sous les mots d'ordre #YesWeCare (jeu de mots entre «oui nous en avons quelque chose à faire» et «oui, nous soignons») et #ImpfeWierkt («le vaccin marche»), ce rendez-vous hebdomadaire devenu incontournable avait été initié fin novembre, en réponse aux premières manifestations d'opposants aux mesures anti-Covid.

#impfewierktPubliée par Jean Reuter sur Jeudi 27 janvier 2022

(L'essentiel)

Ton opinion