Une monarchie de moins sur Terre

Publié

Une monarchie de moins sur Terre

Le Népal est désormais une république. Une décision prise légalement après plus de dix ans de guerre civile entre le pouvoir et les rebelles maoïstes, finalement vainqueurs.

"La proposition d'instaurer une république a été adoptée à la majorité" de l’assemblée constituante népalaise issue des urnes, a déclaré un haut responsable de l'assemblée de 601 membres. Il a précisé que 560 seulement quatre députés ont voté contre.

Les maoïstes, ardents défenseurs d'un régime républicain, avaient été les grands vainqueurs des législatives en avril remportant plus du tiers des 601 sièges.

Le palais transformé en musée

Le roi Gyanendra aura 15 jours pour quitter son palais qui sera ensuite transformé en musée, a-t-on appris de source officielle. Le texte voté par l'assemblée constituante stipule que le Népal devient "un état indépendant, indivisible, souverain, laïc et une république démocratique".

Abolition des privilèges

"Tous les privilèges accordés par le roi et la famille royale cessent d'être valides à partir d'aujourd'hui", selon le texte qui précise que le 29 mai est proclamé "jour de la République".

La sécurité avait été renforcée mercredi à Katmandou, après une série d'attentats à la bombe et des milliers de policiers avaient été déployés autour du complexe où la Constituante devait siéger.

avec AFP

Considéré par ses partisans comme l'incarnation du dieu hindou Vishnou, le roi Gyanendra était monté sur le trône en 2001 après l'assassinat spectaculaire et mystérieux de neuf membres de la famille royale par le prince héritier, apparemment ivre et drogué, qui s'était ensuite suicidé.

Ton opinion