Une mutinerie dans une prison israélienne fait un mort
Publié

Une mutinerie dans une prison israélienne fait un mort

Un détenu palestinien a succombé à ses blessures après une mutinerie dans une prison israélienne survenue lundi matin.

Une quinzaine d'autres détenus et 15 surveillants ont été blessés au total lors des affrontements qui ont eu lieu lundi matin pendant une heure environ, précise-t-elle.

Les violences ont éclaté à l'aube lors d'une fouille de routine organisée par les gardiens pour trouver des armes dans le complexe de tentes abritant un millier de prisonniers palestiniens dans le désert du Néguev, dans le sud d'Israël. Les détenus ont jeté des pierres et incendié des tentes. Les services pénitentiaires ont déclaré que les surveillants avaient fait usage d'armes "non mortelles" pour mettre fin à l'émeute, que le Premier ministre Ehud Olmert a imputée à des islamistes du Hamas.

"Je pense que la mutinerie parmi les prisonniers du Hamas est due au fait que nous ne libérons pas de prisonniers du Hamas. Nous libérons des prisonniers du Fatah", a-t-il déclaré mardi à la presse, en visite à Londres, évoquant le mouvement laïque de Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne. "Nous avons libéré des centaines de détenus palestiniens et nous allons envisager d'en libérer d'autres, mais aucun ne sera du Hamas, parce que le Hamas continue à mener des actions terroristes contre Israël", a ajouté le chef du gouvernement.

Une centaine de Palestiniens se sont rassemblés en Cisjordanie pour dénoncer la mort du détenu. Les forces israéliennes ont fait usage de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène pour les disperser, après avoir essuyé un jet de cocktail Molotov, selon un porte-parole militaire.

(afp)

Ton opinion