Sécurité sociale – Une note moins salée que prévu

Publié

Sécurité socialeUne note moins salée que prévu

LUXEMBOURG - Les étudiants non couverts par la Sécurité sociale
devraient payer le tarif
préférentiel de 35 euros par mois dès septembre.

Alexandre Biagui a encore deux ans à l'Uni devant lui. Cotiser 98,42 euros par mois pour sa sécurité sociale, ce sont des frais imprévus lourds à porter. Mais pour cet étudiant sénégalais, comme pour ses 400 camarades qui ne sont pas couverts, la note devrait être moins salée. L'Uni s'était déjà engagée à prendre intégralement en charge, jusqu'à septembre, ces frais supplémentaires engendrés depuis janvier par la réforme de la santé.

Mardi matin, les associations étudiantes LUS, UNEL, LiSEL et CEAL ont rencontré les ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur, Mars Di Bartolomeo et François Biltgen, pour décider de la suite. Il en est ressorti que, dès septembre, l'Uni devrait proposer un package sécurité sociale de 33 à 35 euros. Pour les associations étudiantes, c'est bien mais pas assez. «J'ai beaucoup entendu que, vu le montant de leur bourse, les étudiants n'ont pas à se plaindre. Mais la plupart des étudiants concernés ne sont pas boursiers!», note Nico Fehlen de l'UNEL.

Séverine Goffin

Ton opinion