Dès la prochaine rentrée – Une nouvelle école européenne dans la capitale
Publié

Dès la prochaine rentréeUne nouvelle école européenne dans la capitale

LUXEMBOURG - Une école européenne publique va voir le jour dans la capitale, à partir de la rentrée prochaine.

1 / 10
09.02 Une nouvelle école européenne...

09.02 Une nouvelle école européenne...

L'essentiel
... va voir le jour au forum Geesseknäpchen et à Cessange...

... va voir le jour au forum Geesseknäpchen et à Cessange...

Editpress/Didier Sylvestre
... dès la rentrée prochaine.

... dès la rentrée prochaine.

Editpress/Didier Sylvestre

Après Differdange et Esch-sur-Alzette, Junglinster, Clervaux, Mondorf-les-Bains et Mersch, une nouvelle école européenne publique ouvrira ses portes à la rentrée prochaine dans la capitale. Une évolution logique considérant la démographie de Luxembourg-Ville, où la population est composée à 70% d’étrangers.

«Cela s’imposait. C’était aussi l’ambition du programme gouvernemental de copier ce modèle qui fonctionne à d’autres endroits et de le rendre accessible aux élèves de la capitale», a justifié le ministre de l’Éducation nationale, Claude Meisch, à l’issue d’une conférence de presse, dans le bâtiment «Blumm» du forum Geesseknäpchen.

Pour 300 élèves

Les lycéens partageront en effet les locaux de l’École nationale pour adultes à Merl, tandis que l’école primaire sera installée à Cessange (rue Verte). D’ici 2030, la nouvelle école déménagera au Limpertsberg, sur le site de l’actuel Lycée Technique du Centre.

Au total, sept classes de primaire et dix classes du secondaire pour 300 élèves ouvriront leurs portes, à partir de septembre, avec des sections francophone, anglophone et germanophone. À terme, cinq langues seront proposées avec également l’italien, l’espagnol et le portugais.

«Une source d’inspiration»

Publique donc gratuite, la nouvelle école européenne articulera ses programmes autour d’un concept pédagogique fondé sur trois piliers: le numérique, la musique et la démocratie, avec «des possibilités de participation active de l’ensemble de la communauté scolaire».

Les inscriptions seront ouvertes à partir du 1er mars 2022. Claude Meisch, qui porte les projets d’écoles européennes depuis son arrivée au ministère, s’attend à un «franc succès» dans la lignée des précédentes ouvertures: «Cela offre une alternative au modèle scolaire traditionnel», justifie le ministre DP.

Pour lui, ce système doit être une «source d’inspiration pour les écoles traditionnelles». Une évaluation est en cours sur la progression des jeunes dans les écoles européennes publiques, où plus de 3 100 élèves sont scolarisés cette année. D’autres projets similaires sont en discussion, notamment au Lycée Bel-Val à Sanem et au Lycée Nic-Biever, à Dudelange.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Plus d'infos

Plus d'informations sur la nouvelle école internationale Gaston-Thorn sont disponibles sur son site Internet: www.eigt.lu.

Ton opinion