Mobilité au Kirchberg: «Une nouvelle entrée vers la ville de Luxembourg»
Publié

Mobilité au Kirchberg«Une nouvelle entrée vers la ville de Luxembourg»

LUXEMBOURG-VILLE - Le pôle d’échange Luxexpo, d’un budget global de plus de 72 millions d’euros, a été officiellement inauguré ce vendredi après-midi.

par
Pascal Piatkowski

Editpress/Alain Rischard

Projet pilote au Luxembourg, le pôle d’échanges Luxexpo, inauguré officiellement ce vendredi après-midi au Kirchberg, illustre la volonté de la capitale d’innover en termes de multimodalité et d’interconnexion, alors que sa population active ne cesse d’augmenter. François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, Lydie Polfer, bourgmestre de Luxembourg-Ville et Marc Widong, directeur du Fonds Kirchberg - maître d’œuvre du projet - se sont notamment succédés pour louer les mérites des structures mises en place, dont les travaux ont démarré en 2016.

«C’est une nouvelle entrée vers la ville de Luxembourg, s’est félicité François Bausch, et une plateforme de connexions très importante». L’idée est de pouvoir passer simplement du bus qui arrive de l’extérieur de la capitale au tram, ou de laisser sa voiture pour monter à bord du tram, afin de rejoindre le centre ou un autre quartier de la ville.

Editpress/Alain Rischard

«Indispensable d’offrir différents modes de transport urbain aux voyageurs»

Après la gare routière des autobus, opérationnelle début 2018, et le P+R qui a ouvert ses portes au public en mai 2021 (595 places sur cinq niveaux, dont 14 bornes de recharge électrique et 15 places réservées aux personnes à mobilité réduite), deux enseignes de restauration avec terrasse sont désormais ouvertes, pour se donner du courage avant d’aller au travail ou reprendre des forces en rentrant le soir.

Editpress/Alain Rischard

Mais le pôle d’échanges, ce sont aussi une mBox où laisser son vélo, des bancs pour se reposer, une fontaine à eau, une station de locations vel’OH, un guichet bancaire, une station pour réceptionner des colis, sans oublier des toilettes publiques…

«Au vu des prévisions démographiques, il est indispensable d’offrir différents modes de transport urbain aux voyageurs, en limitant autant que possible le trafic au cœur des agglomérations», a insisté le ministre de la Mobilité, manifestement très satisfait des aménagements réalisés.

Editpress/Alain Rischard

Ton opinion

29 commentaires