Animation au Luxembourg – Une nuit merveilleuse à Bettembourg

Publié

Animation au LuxembourgUne nuit merveilleuse à Bettembourg

BETTEMBOURG - La 6e édition de la Nuit des merveilles va enchanter les spectateurs, dès 16h, samedi, dans le parc du château de Bettembourg.

Les funambules du Cirque Rouages, et leur prestation poétique sur un fil accompagnée de musiciens et de chanteurs, seront l'un des temps forts de la soirée.

Les funambules du Cirque Rouages, et leur prestation poétique sur un fil accompagnée de musiciens et de chanteurs, seront l'un des temps forts de la soirée.

Laurent Nembrini

De la poésie, de la rigolade, du suspense, des spectacles déjantés! La Nuit des merveilles est de retour, samedi, dans le parc du château de Bettembourg et dans les rues adjacentes. Comme l’an dernier, quand plus de 10 000 personnes avaient participé, la nuit commence dès 16 h.

Les collectifs d’artistes se succéderont alors jusque tard dans la nuit. Les spectateurs pourront voir déambuler Réverbère. Sur son fauteuil de dentiste à roulettes, il va à la rencontre du public, joue avec lui pour le faire entrer dans le spectacle. Les amateurs de suspense, eux, iront voir Bris de Banane, qui revisite des scènes du cinéma muet dans «Meurtre au Motel».

Navettes gratuites

Le Collectif Malunés, lui, vient présenter son spectacle Sens dessus dessous. «Les quatre artistes de la troupe réalisent une très belle prestation, assez déjantée et utilisent toutes les techniques du cirque avec pour seuls accessoires une caravane, un trapèze, un banc et des pommes», se réjouit Alain Schmitz, coordinateur artistique de la Nuit des merveilles.

Autre temps fort, les funambules du Cirque Rouages et leur prestation poétique sur un fil accompagnée de musiciens et de chanteurs. Échassiers, jeux pour les enfants sur le thème de la ferme, jeux musicaux... Le programme complet est interminable!

Pour faciliter les déplacements, des navettes gratuites sont organisées de 16 h à 1h, depuis différents parkings, dont le P+R Kockelscheuer et le parking Lamesch.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

www.nuitdesmerveilles.lu

Ton opinion