Exposition à Bertrange: Une parade pour réutiliser le plastique indispensable aux bananes

Publié

Exposition à BertrangeUne parade pour réutiliser le plastique indispensable aux bananes

BERTRANGE - Fairtrade Lëtzebuerg et Cactus s’unissent pour réduire la consommation de plastique utile à la production de bananes. Tout est expliqué dans une exposition didactique.

par
Frederic Lambert

L'essentiel/Frédéric Lambert

Pour grandir sereinement, une banane a besoin d’un sac plastique à usage unique durant trois mois. Ces protections face aux menaces extérieures sont encore trop souvent enterrées, brûlées, ou tout simplement jetées dans une décharge. Chaque année, 400 tonnes de sacs plastique sont ainsi utilisés dans le secteur bananier.

«Notre objectif est le zéro plastique», prévient Jean-Louis Zeien, Président de l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg, «et si on n’y arrive pas, on doit trouver une solution pour réutiliser le plastique comme matière première. Avec notre partenaire Cactus, nous mettons en place un projet visionnaire au nord du Pérou, où sont produites la majorité des bananes que nous consommons au Luxembourg».

Objectif zéro plastique

Fairtrade Lëtzebuerg et Cactus s’unissent pour réduire la consommation de plastique utile à la production de bananes. Tout est expliqué dans une exposition didactique. (Video: L’essentiel/Frédéric Lambert )

«Cela fait des dizaines d’années que l’on soutient les projets de Fairtrade Lëtzebuerg», rappelle Laurent Schonckert, Administrateur-Directeur de Cactus Luxembourg. «Et les bananes, c’était un de nos premiers projets emblématiques. Le succès est au rendez-vous car plus de 50% des bananes vendues dans nos supermarchés sont «fairtrade», alors qu’il y a un leader incontournable. Grâce à nos clients et à une approche pédagogique, on a réussi à le surpasser en termes de vente».

L'essentiel/Frédéric Lambert

«Il ne suffit pas d’en parler…»

Concrètement, sur place au Pérou, Fairtrade Lëtzebuerg a créé un centre de recyclage qui transforme les sacs plastique en les utilisant comme matières premières. «En créant des granulats, on produit des cornières d’angles indispensables au maintien des boîtes de bananes qui seront envoyées par palettes vers le Luxembourg», nous précise Jean-Louis Zeien. «On est très fiers, car le centre de recyclage fonctionne depuis février 2022. 120 000 cornières d’angles ont déjà été produites en utilisant 3 millions de sacs plastique».

«Dans une certaine logique, cette opération correspond à notre philosophie de protection de la nature», se félicite Laurent Schonckert. «Lire nos efforts, c’est une bonne chose, mais se rendre compte sur place, chez nous, c’est encore plus facile à comprendre en découvrant, via l’exposition, quatre choses: les bananes, les sachets plastique, les granulats et les cornières. Il ne suffit pas d’en parler, il faut aussi le montrer».

L’exposition Second Life - Objectif Zéro Plastique est accessible au Belle Étoile Shopping Center jusqu’au samedi 24 septembre.

Ton opinion

3 commentaires