Initiative au Luxembourg – Une pépinière d'artistes pour le partage de l'art

Publié

Initiative au LuxembourgUne pépinière d'artistes pour le partage de l'art

LUXEMBOURG - Le complexe Hariko, porté par la Croix-Rouge luxembourgeoise, s'est ouvert à Bonnevoie, afin de prêter des locaux aux artistes.

Les ateliers sont diversifiés, afin de faire découvrir l'art à tous.

Les ateliers sont diversifiés, afin de faire découvrir l'art à tous.

L'essentiel

«C'est un excellent moyen de donner un accès au monde de l'art pour les plus jeunes». L'artiste Sumo, spécialisé dans le street art, ne cache pas son enthousiasme devant le projet Hariko, porté par la Croix-Rouge luxembourgeoise. Quatorze artistes ont pris leurs quartiers dans les locaux à Bonnevoie, avec un mode de fonctionnement atypique. «Les artistes peuvent bénéficier d'un atelier dans notre bâtiment, mais ils ne paient pas de loyer. Ils s'occupent d'ateliers», confie Marianne Donven, responsable de ce projet à la Croix-Rouge.

Les artistes qui bénéficient d'un local doivent ainsi assurer des ateliers et faire des démonstrations à des groupes de jeunes, du mercredi au samedi, chaque semaine. Et cette formule plaît aussi bien aux artistes qu'aux jeunes, qui découvrent des arts atypiques: recyclage d'objets en bijoux, street art...

Sumo a déjà encadré un atelier «street art» qui a été un succès. Car c'est bien la volonté de partager qui est à la base de la création de ce projet Hariko. Et tous s'accordent sur cette nécessité du partage. «C'est une question de partager la vision et la création des œuvres avec des plus jeunes». Un objectif réussi jusqu'à maintenant, selon Marianne Donven.

(Loïc Becker/L'essentiel)

Ton opinion