Audi – Une petite musclée pour folâtrer sur les boulevards

Publié

AudiUne petite musclée pour folâtrer sur les boulevards

La toute nouvelle A1 s’affiche citadine mais son design et ses
performances la classent dans les petites sportives.

Petite, ramassée et bien campée, l’Audi A1 a une ligne athlétique, accentuée par des codes stylistiques réservés habituellement aux sportives, comme le rétroviseur placé sur la portière (et non sur le montant) ou des passages de roue très hauts. Et son moteur turbo de 1,4 l annoncé à 122chevaux offre déjà des performances respectables. La marque aux anneaux a particulièrement soigné l’aérodynamisme et le poids de sa dernière création, la carrosserie, partiellement en acier traité, ne pèse que 221 kg. Mais, plus que les accros à la vitesse, l’A1 vise un public de jeunes citadins.

Pour les séduire, elle fait preuve d’agilité, avec un rayon de braquage restreint et une direction incisive, tout en proposant gadgets et outils technologiques. L’efficacité énergétique n’a pas été oubliée, système Start-Stop, récupération d’énergie lors des freinages, informations en temps réel pour une conduite plus économique, grâce notamment à un indicateur qui signale quand il faut changer de vitesse pour consommer moins. L'Audi A1, une petite urbaine musclée qui est vraiment séduisante.

Jacqueline Favez

Une version électrique en 2012

L’Audi A1, essence ou diesel, est attendue pour cet été. Ceux qui préfèrent la version électrique, baptisée «e-tron», devront patienter probablement jusqu’en 2012. Ses 50 km d’autonomie semblent un peu riquiqui, mais un moteur thermique est là pour prendre le relais. Non pas pour tracter la voiture, mais pour recharger les batteries du moteur électrique. Au total, l’A1 «e-tron» pourra parcourir 250 km, avec une consommation estimée à 1,9l/100 km pour le «chargeur», ce qui correspond à des émissions de CO2 de 45g/km.

Ton opinion