Santé – Une pilule pour les accros au shopping

Publié

SantéUne pilule pour les accros au shopping

Alors qu’il est traditionnellement prescrit aux personnes souffrant d’Alzheimer, un médicament nommé Ebixa produirait des effets concluants sur les victimes de troubles obsessionnels compulsifs.

Ce remède a été testé sur 9 personnes victimes de shopalcoolisme.

Ce remède a été testé sur 9 personnes victimes de shopalcoolisme.

AFP

David Beckham, Jessica Alba et Cameron Diaz souffriraient de cette maladie d’un genre bien particulier: les troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Ces phobies paralysent bien souvent le quotidien des personnes touchées: lavages de mains excessifs, vérifications innombrables, nettoyages intempestifs, etc. Le shopalcoolisme, à savoir l’addiction aux nouvelles acquisitions, est également un TOC.

Des scientifiques de l’université du Minnesota ont découvert que la pilule Ebixa, principalement prescrite aux personnes souffrant d’Alzheimer, pourrait soigner les TOC, explique The Huffington Post. Ce remède a été testé sur 9 personnes victimes de shopalcoolisme. Avant les tests, ces volontaires ont admis passer plus de 38 heures par semaine à courir les magasins. 61% de leur salaire était dilapidé en achats impulsifs.

Après 8 semaines d’examen, tous les patients ont constaté une baisse du montant de leurs achats. Les chercheurs pensent que la pilule en question agit sur un neurotransmetteur en particulier, le glutamate. Ce dernier serait intimement lié aux TOC. «Nos résultats suggèrent que la manipulation pharmacologique du glutamate peut cibler les comportements impulsifs qui influencent les achats compulsifs», ont déclaré les chercheurs au Daily Mail.

(L'essentiel Online/mri)

Ton opinion