Bourde – Une pin-up pour cacher un violeur présumé

Publié

BourdeUne pin-up pour cacher un violeur présumé

La police belge a commis une bourde en dissimulant derrière la couverture d'un magazine érotique le visage d'un homme accusé d'un triple meurtre et de nombreux viols lors de son arrivée au tribunal.

Un policier a placé dans l'urgence un exemplaire de la revue «pour hommes» P-Magazine devant le visage du coupable présumé. (AFP)

Un policier a placé dans l'urgence un exemplaire de la revue «pour hommes» P-Magazine devant le visage du coupable présumé. (AFP)

Plusieurs journaux belges ont diffusé mercredi à la Une la photo montrant le physique avantageux d'une jolie blonde en bikini, qui masque presque entièrement le visage de Ronald Janssen, un professeur de dessin industriel jugé depuis mardi pour avoir assassiné trois jeunes âgés de 18 à 22 ans. L'accusé a refusé d'être filmé ou photographié lors de son procès devant la cour d'assises de Tongres. Un policier a donc placé dans l'urgence un exemplaire de la revue «pour hommes» P-Magazine devant son visage lorsque la voiture blindée dans laquelle il avait pris place est arrivée au palais de justice où l'attendaient de nombreux photographes et caméramans. La jeune femme au décollé plongeant est Lesley-Ann Poppe, célèbre en Flandre pour avoir participé à une émission de téléréalité.

«C'est bien que tout le monde sache à présent qui figure sur notre première page, mais cela ne devrait pas servir de publicité», a réagi dans le quotidien De Morgen un responsable de P-Magazine.

Les meurtres imputés à Ronald Janssen ont provoqué une forte émotion en Belgique, toujours marquée par l'affaire Dutroux. Ce père de famille de 40 ans qualifié d'«affable» par ses proches, avait été inculpé le 5 janvier 2010 après avoir avoué le double assassinat de sa voisine de 18 ans, qu'il également reconnu avoir tenté de violer, et de son fiancé de 22 ans, à la suite d'une dispute de voisinage. Il a également avoué être l'auteur du meurtre longtemps resté mystérieux d'une jeune fille de 18 ans, en 2007.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion