Au Luxembourg – Une plainte pour faux vise le Fonds du logement

Publié

Au LuxembourgUne plainte pour faux vise le Fonds du logement

LUXEMBOURG - Le Fonds du logement fait l'objet d'une plainte déposée le 22 février dernier pour faux en écriture, qu'il conteste énergiquement.

Le Fonds du logement dans la tourmente depuis le début de l'année.

Le Fonds du logement dans la tourmente depuis le début de l'année.

Le Fonds du logement continue d'être agité par des soubresauts. Le début de l'année 2019 en est l'illustration. Nommé il y a seulement un an, le directeur, Eric Rosin, a démissionné fin janvier, officiellement pour des raisons personnelles, quelques jours seulement après qu'a été dévoilée une escroquerie à hauteur de 800 000 euros dont avait été victime le bailleur social. Il a d'ailleurs déposé plainte.

Mais cette fois, c'est le Fonds du logement qui fait l'objet d'une plainte pour faux en écriture déposée au parquet le 22 février dernier. À l'origine de l'affaire, le droit de préemption exercé en 2018 par le Fonds sur un terrain en zone verte, situé à Heffingen et initialement lorgné par un acheteur qui avait déjà signé un compromis.

Une plainte contre X

«Le Fonds ne peut préempter que pour y réaliser des logements sociaux ou des infrastructures publiques. En l'état, le terrain en zone verte ne pouvait admettre la construction de nouveaux logements», explique une source anonyme proche du dossier.

In fine, le bailleur social a préempté, justifiant qu'il avait un projet concret sur le terrain concerné. Seul hic, selon nos sources, «le plan de réalisation de logements a été ajouté après la décision d'approbation du ministre du Logement et inséré une fois le dossier clôturé, ce qui est illégal, d'où la plainte contre X impliquant des responsables du Fonds du logement».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

La présidente du Fonds conteste

Contactée par «L'essentiel», Diane Dupont, présidente du Fonds du logement depuis le mois de décembre 2017, a confirmé l'existence d'une plainte contre X, mais elle défend énergiquement son institution. «Nous avons déposé une prise de position pour contester ces accusations et justifier du bien-fondé de notre démarche. Le document a été fourni au parquet».

Ton opinion