Aux enchères – Une pluie de météorites chez Christie's

Publié

Aux enchèresUne pluie de météorites chez Christie's

La Lune s'est mieux vendue que la planète Mars lors d'une séance d'enchères consacrée à des fragments de météorites chez Christie's.

Des bouts de météorites étaient vendus aux enchères.

Des bouts de météorites étaient vendus aux enchères.

Christie's

44 100 dollars, c'est le prix que paiera un acheteur pour la niche de Rocky, un berger allemand heureusement épargné par la chute de cette chondrite carbonée dans le jardin d'une propriété à Aguas Zarcas, au Costa Rica, le 23 avril 2019. Soit beaucoup moins que l'estimation avancée par Christie's, entre 200 000 et 300 000 dollars. La pierre elle-même, qui mesure un peu moins de 8 cm sur 4, s'est vendue 21 420 dollars, lors de ces enchères en ligne qui se déroulaient depuis le 9 février et se sont terminées mercredi.

(Christie's)

Après avoir été exposés à New York, 66 lots étaient vendus durant ces enchères, que Christie's organise tous les ans. Mais malgré les deux semaines d'ouverture, le clou de l'édition, une pierre de Mars retrouvée dans le désert du Sahara et présentée comme le troisième plus gros morceau de cette planète conservé sur terre n'a pas trouvé preneur. D'un poids de neuf kilos, ce morceau de roche volcanique était estimé à une fourchette de 500 000 à 800 000 dollars.

(Christie's)

Un autre lot précieux, la météorite Gibeon découverte en Namibie et estimée à 200 000 à 300 000 dollars, est restée sans acheteur.

Moins de 750 kg de météorites lunaires sur Terre

Si d'autres fragments de Mars ont été vendus, pour 10 000 à 63 000 dollars, c'est pour décrocher des morceaux de Lune, les pièces les plus rares, que les enchères sont montées au plus haut. L'un d'eux, découvert au Maroc en 2007, est parti pour 189 000 dollars, soit le lot le plus cher, devant une autre sphère issue du satellite terrestre, vendue pour 69 300 dollars.

«Les pierres provenant de la Lune comptent parmi les plus rares (...) il existe moins de 750 kg de météorites lunaires (sur Terre) et une partie importante est contrôlée par des institutions gouvernementales», écrit Christie's, dans la présentation d'une de ces pierres. Les fragments de météorites suscitent les convoitises de chercheurs, qui arpentent les déserts pour trouver ces pierres précieuses.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion