Vaccination au Luxembourg – «Une possible troisième dose en fin d'année»

Publié

Vaccination au Luxembourg«Une possible troisième dose en fin d'année»

LUXEMBOURG - L'objectif du Luxembourg reste d'avoir proposé le vaccin à tous ses résidents de plus de 18 ans d'ici fin juillet.

Luc Feller se projette sur la suite de la campagne.

Luc Feller se projette sur la suite de la campagne.

Julien Garroy

«L'essentiel»: Le Luxembourg parvient-il à injecter vite les doses reçues?

Luc Feller, Haut-commissaire à la protection nationale: Oui, nous sommes à 88% des livraisons injectées. [Hier], il y avait 79 lignes ouvertes. 254 147 personnes ont eu la première dose, 143 934 les deux.

Manquez-vous de personnel pour aller plus vite?

Non, de doses.

Certains se plaignent de ne pas trouver de rendez-vous près de chez eux...

C'est que la capacité du centre est pleine. Six à sept jours sont prévus pour choisir le rendez-vous. Ajouter des files sur un site c'est y allonger le temps d'attente pour la vague d'invitations suivantes. Et cela s'accumule. La campagne est nationale, pas régionale.

L'objectif reste-t-il d'avoir vacciné tous les volontaires de plus de 18 ans fin juillet...

La première dose oui, selon les livraisons promises. Une décision est attendue concernant les 12-15 ans.

L'adhésion recule-t-elle avec des invités plus jeunes?

Nous invitons à ce jour les 33 ans. Il y a une légère baisse de rendez-vous pris avec 71% contre 74-75% avant. Mais il faut attendre le bilan par tranche d'âge. Beaucoup se sont inscrits sur la liste AstraZeneca, où 29 000 personnes ont déjà reçu une première dose.

Le Luxembourg est-il dans les temps ou en retard...

Cela dépend. Par rapport à l'objectif interne que l'on s'est fixé au vu des livraisons, nous sommes très bien. Mais par rapport à l'objectif initial basé sur les promesses faites à l'UE et les allocations, il y a du retard. On devait atteindre au moins 70% des plus de 18 ans au 1er juillet. Mais nous ne serons pas si loin.

Quand pourra-t-on dire que la campagne est finie?

Impossible à prévoir. La vaccination pourrait reprendre avec une troisième dose en fin d'année. Les scientifiques sont divisés. Il faudra aussi que ceux qui ont changé d'avis puissent être vaccinés.

Comment voyager cet été sans avoir eu les deux doses?

Le dispositif de certificat prévoit trois conditions. Être vacciné, testé ou guéri, ce qui ouvre les mêmes droits. Une personne pas encore vaccinée pourra se faire tester.

(Recueilli par Nicolas Martin)

Ton opinion