Secteur bancaire – Une prime de 400 euros versée fin juin

Publié

Secteur bancaireUne prime de 400 euros versée fin juin

LUXEMBOURG – Les négociations dans le secteur bancaire sont sur le point d’aboutir: ABBL et syndicats ont trouvé un terrain d'entente.

Les quelque 15 000 salariés conventionnés devraient recevoir une prime de 400 euros.

Les quelque 15 000 salariés conventionnés devraient recevoir une prime de 400 euros.

Editpress

«C’est le jeu des négociations, chacun doit faire un pas vers l’autre», a confié à L’essentiel Laurent Mertz, secrétaire général de l’Aleba. Les syndicats exigeaient une augmentation linéaire de 1%, le patronat voulait moins, ils se sont finalement entendus mercredi soir sur le maintien de la convention collective actuelle et le versement d'une prime unique de 400 euros en 2017, pour les quelque 15 000 salariés conventionnés du secteur bancaire, en plus de la prime dite de juin.

«Cette proposition, issue d’un consensus, a été soumise aux syndicats, l’Aleba s’est déclaré pour», explique Laurent Mertz. Le secrétaire général du syndicat majoritaire s’est déclaré «heureux» de cette avancée, «qui va permettre la mise en place d’une convention collective temporaire d’un an et qui va offrir du temps aux partenaires sociaux pour négocier une convention collective de longue durée (2018-2020) de qualité».

Versée à la fin du mois

De son côté, le LCGB s'est également prononcé en faveur de cet accord, «qui permet de maintenir les acquis pour un an et de libérer la prime de juin», a indiqué Vincent Jacquet, secrétaire général adjoint du LCGB. C'est avec «un pincement au cœur» que l'OGBL a aussi rejoint l'accord, a confié Véronique Eischen, secrétaire centrale OGBL-SBA. «C'est d'abord et surtout pour rester présent à la table des négociations et rester un vrai contre-poids à l'ABBL».

«Le Conseil d'administration de l'ABBL a approuvé ce jeudi matin le principe d'une prime à la signature de 400 euros sous réserve de ratification par l'assemblée générale de l'ABBL qui se réunira le vendredi 16 juin», a déclaré Serge de Cillia, CEO de l'ABBL. «Nous soumettrons un avenant à la convention collective actuelle sur les dispositions pour 2017 sans toucher au texte. Cet avenant sera signé avant la Fête nationale de façon à ce que la prime de 400 euros soit versée à la fin du mois avec la prime de juin».

Cet accord qui permet de «poursuivre les discussions sur la convention collective dans le calme», poursuit Serge de Cillia. «La prochaine étape sera l'étude d'une grille de rémunération dans le secteur que l'ABBL a soumis aux syndicats».

(Marion Chevrier/Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion