Au Venezuela: Une quinzaine de disparus lors d’une activité «religieuse»

Publié

Au VenezuelaUne quinzaine de disparus lors d’une activité «religieuse»

Les autorités vénézuéliennes recherchent une quinzaine de personnes, disparues depuis le 22 août, qui devaient participer à une «retraite religieuse».

L’État de Tachira est situé à la frontière avec la Colombie. (Image d’illustration)

L’État de Tachira est situé à la frontière avec la Colombie. (Image d’illustration)

AFP

«Entre 16 et 20 personnes» qui devaient participer à une «retraite religieuse» sont portées disparues depuis une quinzaine de jours dans l’ouest du Venezuela, a annoncé lundi, la protection civile (PC), qui va lancer des recherches mardi matin. La presse locale évoque un nombre de disparus plus important.

Ces personnes n’ont plus donné de nouvelles «depuis le 22 août» après être parties pour une activité «religieuse» à La Grita, ville de l’État de Tachira à la frontière avec la Colombie, a affirmé à l’AFP le directeur de la protection civile de la région, Yesnardo Canal. Un nouveau-né de 8 jours figure parmi les disparus, a souligné Yesnardo Canal.

«Étrange»

Les autorités refusent de s’étendre sur le sujet, assurant attendre des résultats de l’enquête, tant sur le type de l’activité religieuse que sur le nombre de disparus. Lors d’une conférence de presse, le directeur de la PC, espérant «des résultats positifs» a rapporté que des habitants du secteur avaient aperçu «des groupes de gens dans des zones montagneuses».

«Tout ça est étrange (…) il y a plusieurs versions, on ne saura pas quelle est la bonne avant» les recherches et l’enquête, a estimé Juan Carlos Escalante, le maire de Jauregui, une autre localité du secteur.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires