Au Luxembourg – Une rentrée qui s'annonce «un peu spéciale»
Publié

Au LuxembourgUne rentrée qui s'annonce «un peu spéciale»

LUXEMBOURG - Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, confie à «L'essentiel» que tout le monde est prêt pour cette rentrée scolaire marquée par les réformes.

Le ministre se dit «convaincu que toutes les écoles sont prêtes» et que ces réformes vont redonner «confiance aux gens du terrain».

Le ministre se dit «convaincu que toutes les écoles sont prêtes» et que ces réformes vont redonner «confiance aux gens du terrain».

Editpress

Le gouvernement a indiqué, mercredi, que la rentrée des classes au Luxembourg allait concerner cette année un total de 142 690 élèves. Soit près de 13 000 en plus par rapport aux effectifs il y a cinq ans, en 2012/2013. Mais au-delà des chiffres, le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, évoque pour L'essentiel (lire en encadré) une rentrée «un peu spéciale», marquée par des «changements dans tous les ordres d'enseignements, de la crèche jusqu'au bac».

Le ministre se dit «convaincu que toutes les écoles sont prêtes» et que ces réformes vont redonner «confiance aux gens du terrain». Avec une idée forte: «Donner plus de liberté à chaque établissement scolaire pour se développer en faveur des besoins de leurs élèves».

Mieux adapter l'école

En parallèle, pour Claude Meisch, «il faut aussi d’autres offres scolaires, d’autres méthodes pédagogiques et viser d’autres diplômes, où le multilinguisme joue un autre rôle, où on a plus de flexibilité avec la pondération des différentes langues». Ce serait la voie à suivre, selon le ministre, pour que l'école luxembourgeoise soit «bonne» pour tous et adaptée.

Prenant l'exemple du nouveau cours vie et société, destiné à remplacer les cours de religion et d'instruction sociale et morale, Claude Meisch parle d'une «petite révolution» qui fait entrer à l'école «d’autres courants philosophiques, d’autres approches de vie (...) C'est ça le plus important».

(NC/L'essentiel)

Ce jeudi à 16h20

L'interview intégrale de Claude Meisch est à écouter sur L’essentiel Radio ce jeudi, à 16h20.

Ton opinion