Fête nationale – Une «rue de la soif» près du palais grand-ducal

Publié

Fête nationaleUne «rue de la soif» près du palais grand-ducal

LUXEMBOURG - Les glaces et les softs ont progressivement passé le relais aux boissons alcoolisées. La température monte dans la capitale.

Force est de constater que depuis la fin d'après-midi, la température est montée progressivement dans les petites artères de la capitale.

Force est de constater que depuis la fin d'après-midi, la température est montée progressivement dans les petites artères de la capitale.

L'essentiel

Haut-lieu de la fête nationale, à quelques pas à peine du palais grand-ducal, le rue du Marché-aux-Herbes va faire le plein ce samedi soir. Force est de constater que depuis la fin d'après-midi, la température est montée progressivement dans les petites artères de la capitale. Une majorité de familles et de touristes se contentaient d'abord d’un verre en terrasse ou d’une petite glace pour se détendre et se rafraîchir, avant de passer à la vitesse supérieure.

«À cette heure-ci, on est euphorique et on se met progressivement dans l’ambiance», affirmait vers 18h Mehdi, du bar péruvien Llama: «Il faut absolument pouvoir donner le maximum et surtout ce dont les gens ont besoin aujourd’hui. La fête nationale est très importante pour le Grand-Duché et on se doit d’être à la hauteur».

Venu de Lyon, il y a dix mois, Mehdi vit ce samedi sa toute première fête nationale au Luxembourg. «Ce soir, nos deux bars seront "blindés" et comme vous avez déjà pu le constater, on n’hésitera pas à se mettre debout sur les comptoirs pour satisfaire un maximum de monde. Le secret pour tenir jusqu’au bout de la nuit? Garder une certaine hygiène de vie et faire attention à ce que l’on boit: «Nos réserves sont pleines de boissons et vu que le temps est de la partie, notre rue devrait se transformer en "rue de la soif"».

(L'essentiel/Frédéric Lambert)

Ton opinion