Athlétisme: Une saison de tous les records pour la Luxembourgeoise Van der Weken

Publié

AthlétismeUne saison de tous les records pour la Luxembourgeoise Van der Weken

Patrizia Van der Weken arrive au bout d'une saison qui l'a vue battre plusieurs fois son record sur 100 m et participer aux Mondiaux.

par
Tom Vergez
Patrizia Van der Weken a gagné deux dixièmes sur 100 m.

Patrizia Van der Weken a gagné deux dixièmes sur 100 m.

Elle tournait autour des 11"50 depuis plusieurs années sans jamais réussir à les dépasser et, en un été, Patrizia Van der Weken a couru douze fois en dessous de son ancien record. La sprinteuse a raboté plus de deux dixièmes à son record du Luxembourg du 100 m pour le porter à 11"29, a participé à ses premiers Mondiaux et se prépare maintenant pour les championnats d'Europe (15-21 août à Munich).

Pour l'athlète de 22 ans, cette explosion n'est pas due à un déclic en particulier. «Il n'y a pas un seul aspect qui fait que ça a fini par fonctionner, souligne-t-elle. Il a fallu quelques années pour que ça se mette en place. C'est le temps qui fait la différence».

Pourtant, Van der Weken, demi-finaliste sur 60 m aux Mondiaux en salle en mars, estime encore avoir une grosse marge de progression. «Je ne me limite pas à 11"29, je peux aller plus vite. Il y a encore du boulot à faire, tranche-t-elle. Si je regarde ma course aux Mondiaux (11"34), je vois que je pars bien, mais que j'ai du mal à garder ma vitesse maximale. C'est lié à ma technique».

«Mon corps a besoin de repos»

C'est un point que l'étudiante en management du sport travaillera à la rentrée, quand elle aura pu récupérer de sa très longue saison. «Comme j'ai été aux Mondiaux en salle, je n'ai presque pas pu couper entre la saison hivernale et l'été, mon corps a besoin de repos», souffle-t-elle.

Avant l'Euro, Patrizia Van der Weken connaîtra une autre échéance importante, puisqu'elle doit rendre le 10 août un mémoire de fin de bachelor consacré au Personal Branding des sportifs de haut niveau sur les réseaux sociaux.

Ton opinion

0 commentaires