Publié

En AsieUne seconde vie pour les plateaux-repas des avions

Afin d’écouler leurs stocks de nourriture sous vide, des compagnies les proposent aux voyageurs nostalgiques cloués au sol.

Il reste des amateurs pour ces repas habituellement servis en vol.

Il reste des amateurs pour ces repas habituellement servis en vol.

DR

Le Covid-19 a porté un coup dur à l’industrie aéronautique et aux fournisseurs des compagnies aériennes. Les mesures de prévention sanitaires ont fait que, même sur les vols qui décollent encore, il est souvent interdit de manger. Des compagnies, asiatiques notamment, ont ainsi accumulé de gros excédents de nourriture.

En guise de solution, les transporteurs proposent désormais des plateaux-repas aux clients cloués au sol, révèle The Guardian. En plus de combler la perte d’argent, la nourriture sous plastique console les vacanciers contraints d’annuler ou de reprogrammer leur voyage. Thai Airways a commencé à faire de la pub pour ces plateaux-repas en avril. À Hongkong, Cathay Pacific les vend au personnel de l’aéroport, idem pour la compagnie indonésienne Garuda. «C’est servi comme si vous étiez sur un vol», a confié au journal, un client qui a déjà passé quatre fois commande.

La compagnie australienne Qantas croule quant à elle sous les pyjamas de classe affaires, les paquets de biscuits, les sachets de thé et les tubes de crème pour les mains, vendus dans des «packs de soins». D’autres vont jusqu’à annoncer des vols imaginaires. À Taïwan, l’aéroport de Taipei Songshan a ainsi permis à des centaines de personnes de s’enregistrer et de monter à bord d’un avion qui n’a pas décollé…

(L'essentiel/Valentina San Martin)

Ton opinion