Politique au Luxembourg: Une solution d’ici février pour juger Carole Dieschbourg

Publié

Politique au LuxembourgUne solution d’ici février pour juger Carole Dieschbourg

LUXEMBOURG – Les députés vont tenter de rédiger d’ici trois mois une loi ministérielle permettant de juger l’ancienne ministre de l’Environnement.

par
Joseph Gaulier
Carole Dischbourg a quitté le gouvernement en avril.

Carole Dischbourg a quitté le gouvernement en avril.

Editpress/Fabrizio Pizzolante

«Le Conseil d’État a émis des oppositions formelles au niveau juridique, mais pas au niveau politique. En plus, elles ne sont pas insurmontables», a indiqué mercredi matin à L’essentiel Charles Margue (Déi Gréng), président de la commission Justice, juste après que celle-ci s’est réunie. La veille, l’instance avait en effet bloqué le texte de loi sur lequel les députés voulaient se baser pour juger Carole Dieschbourg (Déi Gréng), ancienne ministre de l’Environnement.

Mercredi matin, les députés de la commission, toutes tendances politiques confondues, «se sont mis d’accord sur le principe d’une nouvelle loi ministérielle. L’objectif est qu’elle soit soumise au vote en février à la Chambre», explique Charles Margue. La prochaine réunion de commission consacrée au sujet aura lieu dès la semaine prochaine. La justice «va pouvoir faire son travail dans le cadre de l’actuelle Constitution, sans attendre la révision», veut croire le député écologiste.

Carole Dieschbourg avait démissionné en avril, près de trois mois après la révélation de l’affaire de l’abri de jardin concernant son collègue de parti Roberto Traversini. Son ministère est accusé d’avoir couvert l’ancien bourgmestre de Differdange, lui-même soupçonné d’avoir construit un bâtiment sans autorisation dans une résidence de sa commune. Carole Dieschbourg avait demandé la levée de son immunité afin de pouvoir s'expliquer.

28 commentaires