Natation/Japon – Une star des bassins suspendue pour adultère

Publié

Natation/JaponUne star des bassins suspendue pour adultère

Champion du monde du 200 et 400m quatre nages, Daiya Seto, 26 ans, marié et père de deux enfants, est suspendu par sa fédération pour une relation extraconjugale.

Daiya Seto détient le titre de champion du monde sur 200 et 400m quatre nages.

Daiya Seto détient le titre de champion du monde sur 200 et 400m quatre nages.

KEYSTONE

Au Japon, on ne rigole pas avec l’exemplarité des athlètes. Et ce jusque dans leur vie privée. Daiya Seto l’a amèrement constaté. Le champion du monde du 200 et 400m quatre nages, annoncé comme un des fers de lance de la natation nippone et grand espoir de médaille aux Jeux olympiques de Tokyo, a été suspendu par sa fédération. Et ce pour avoir noué une relation extraconjugale.

Le nageur de 26 ans a lui-même avoué les faits, fin septembre, suite à des révélations du magazine Shukan Shincho. Marié et père de deux enfants - l’un est né en 2018, l’autre en mars 2020 -, il s’était excusé publiquement et avait renoncé à son statut de capitaine de l’équipe olympique de natation aux JO.

Il pourra participer aux JO de Tokyo

Cela n’a pas empêché la fédération japonaise de le sanctionner, jugeant que son comportement enfreignait les règles de bonne conduite qu’elle a édictées. Ainsi, Seto a été interdit de toute compétition et entraînement officiels jusqu’à la fin de l’année. Néanmoins, il sera autorisé à prendre part aux JO de Tokyo, l’été prochain, et pourra s’entraîner en privé.

Daiya Seto a accepté sa sanction. «Comment puis-je m’excuser?, s’est-il interrogé auprès du quotidien sportif Hochi Sports. Je me suis demandé si je le pouvais, mais je pense que mes excuses consistent à continuer à nager et à rétablir la confiance de ma famille, qui a été profondément blessée par mon comportement irresponsable. J’aimerais affronter sérieusement la natation avec la détermination de recommencer à zéro, afin que ma famille et tout le monde me reconnaisse à nouveau comme un nageur. Je suis vraiment désolé.»

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion