Au Luxembourg – Une tonne et demie de cigarettes saisies au Findel
Publié

Au LuxembourgUne tonne et demie de cigarettes saisies au Findel

LUXEMBOURG - Les agents des Douanes et Accises ont mis la main sur un lot de 1,9 million de cigarettes en provenance d’Asie et destinées au Royaume-Uni.

1 / 8
Vincent Lescaut/L'essentiel
Vincent Lescaut/L'essentiel
Vincent Lescaut/L'essentiel

«Nous avons été informés de la cargaison début septembre 2021», raconte Alain Bellot, directeur de l’administration des Douanes et Accises. «Mais nous avons mis trois mois à faire le tri, car les fardes de cigarettes étaient dissimulées parmi des vêtements, de la nourriture ou du matériel électronique, totalement légaux, eux ». C’est le fruit d’une «collaboration optimale avec les autorités douanières britanniques, toujours très actives aux frontières, et cela déjà bien avant le Brexit», poursuit-il.

À l’arrivée, ce qui représente «de ma carrière la plus belle prise effectuée au Findel», narre le responsable, soit 1,9 million de cigarettes, ou 1,5 tonne estimée. «Elles provenaient de Taïwan, mais l’origine devait être la Chine, sans doute, et elles étaient destinées au Royaume Uni», relate Alain Bellot. Et c’est lors du transfert de l’avion vers le camion que les douanes ont intercepté la marchandise.

«Un vaste trafic»

La fraude au fisc britannique «est estimée à 1,5 million d’euros à la revente au Royaume-Uni, vu le coût élevé des taxes et accises sur le tabac là-bas, auxquelles s'ajoutent les droits d'entrée au Royaume-Uni», précise le fonctionnaire. À présent, ces douze palettes de cigarettes «vont être brûlées sous surveillance douanière», tandis que «les personnes qui ont mis en route le trafic et les destinataires ont été identifiés», dit Marco Richard, chef d’inspection au Cargo Centre.

Lors d’une prise «standard sur des particuliers sur un vol passagers, la peine est d’un peu plus d’un euro par cigarette», précise Paul Felten, commissaire douanier, «mais ici, c’est différent, car on parle d’un vaste trafic». Une jolie prise.

(Jean-François Colin/L'essentiel)

Ton opinion