En Malaisie – Une touriste française de 18 ans est recherchée depuis trois jours

Publié

En MalaisieUne touriste française de 18 ans est recherchée depuis trois jours

La mère d'Alexia Alexandra Molina, plongeuse française portée disparue dans les eaux de Malaisie, dit «garder espoir» au troisième jour de recherches.

La mère d'Alexia Alexandra Molina, plongeuse française portée disparue dans les eaux de Malaisie, dit «garder espoir» au troisième jour de recherches menées par les secours pour retrouver la jeune fille et deux compagnons. Quatre plongeurs européens ont disparu en mer mercredi au Sud de la Malaisie et seule la monitrice du groupe, une Norvégienne de 35 ans, Kristine Grodem, a été retrouvée jeudi après avoir dérivé sur plusieurs kilomètres.

Esther Molina, la mère de la jeune plongeuse française de 18 ans, comme les autorités, ont dit cependant rester optimiste. «Ce que nous ont dit les plongeurs expérimentés c'est que la situation est positive, ils ont regagné la surface, et j'espère qu'ils y sont toujours», a-t-elle indiqué depuis la ville côtière de Mersing, base des opérations de secours. «Nous gardons espoir. C'est une fille forte, elle se défend bien», a indiqué la mère en anglais.

La femme de 57 ans, qui réside en Malaisie avec sa famille, a noté que les autorités avaient été «efficaces, les informant régulièrement de l'évolution des recherches». Un Britannique de 46 ans, Adrian Peter Chesters, et son fils de 14 ans, Nathan Renze Chesters, qui a la nationalité néerlandaise, sont aussi recherchés. Les secours ont mobilisé 10 bateaux, trois hélicoptères et des dizaines de personnes pour les recherches, a indiqué Cyril Edward Nuing, un responsable de la police locale.

«Jusqu'à présent nous n'avons pas reçu de signalement des trois plongeurs recherchés». Mais les autorités «gardent bon espoir que les plongeurs soient retrouvés vivants» compte tenu de leur expérience de la plongée, a-t-il dit à des journalistes. La monitrice avait emmené le groupe près d'un ensemble de petites îles, Tokong Sanggol, à quelque 15 kilomètres de la côte quand l'accident s'est produit.

Le groupe avait plongé en mer pendant 40 minutes. Mais quand les plongeurs ont refait surface, ils n'ont pas vu leur bateau, ont dérivé dans les forts courants et ont été séparés. Le capitaine de leur bateau a été arrêté après un test positif de dépistage de prise de drogues, selon la police.

Les accidents de plongée sont rares en Malaisie. En 2013 un plongeur britannique est mort après avoir été blessé par le moteur d'un bateau en plongeant près d'îles de la mer de Chine méridionale. La Malaisie a rouvert ses frontières aux touristes internationaux la semaine dernière après deux ans de fermeture due à la pandémie de Covid-19.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires