Affaire aux Etats-Unis – Une transgenre de 26 ans en prison pour mineurs
Publié

Affaire aux États-UnisUne transgenre de 26 ans en prison pour mineurs

Une femme transgenre aujourd'hui âgée de 26 ans, qui avait agressé sexuellement une fillette, va purger sa peine dans un centre de détention pour mineurs.

Hannah Tubbs avait 17 ans lorsqu'elle avait agressé une enfant de 10 ans dans les toilettes d'un fast-food près de Los Angeles.

Hannah Tubbs avait 17 ans lorsqu'elle avait agressé une enfant de 10 ans dans les toilettes d'un fast-food près de Los Angeles.

Police Los Angeles

Une femme transgenre aujourd'hui âgée de 26 ans, qui avait agressé sexuellement une fillette, va purger sa peine dans un centre de détention pour mineurs car elle n'avait pas encore 18 ans au moment des faits, a décidé jeudi un juge californien. Hannah Tubbs avait 17 ans lorsqu'elle avait agressé une enfant de 10 ans dans les toilettes d'un fast-food près de Los Angeles. Les faits remontent à 2014, mais elle n'a été inculpée que l'an dernier.

Le juge Mario Barrera a estimé qu'il ne pouvait faire autrement que la condamner à deux ans de prison dans un centre pour mineurs, à moins que le procureur de Los Angeles ne transfère le dossier à un tribunal pour adultes. «Je veux être clair. Cette demande de transfert est entièrement à la discrétion du procureur», a déclaré le juge, cité par le journal Los Angeles Times.

Inquiet pour son sort chez les adultes

La peine de deux ans est la sanction maximale pour un individu condamné en tant que mineur, a-t-il souligné. Si la prévenue avait été présentée devant un tribunal pour adulte, la peine aurait pu être plus sévère. Le procureur de Los Angeles, George Gascon, a pour politique depuis son entrée en fonction de ne pas traduire les accusés mineurs devant des tribunaux pour adultes, estimant que leur cerveau n'a pas fini son développement.

Selon le Los Angeles Times, M. Gascon se serait par ailleurs inquiété du sort qui attendait Hannah Tubbs dans une prison classique en tant que femme transgenre.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion