Une tv aussi épaisse qu’un paquet de clopes

Publié

Une tv aussi épaisse qu’un paquet de clopes

Hitachi a annoncé qu'il allait commercialiser mi-décembre au Japon un téléviseur à écran à critaux liquide épais de 3,5 centimètres. Une première.

Pour atteindre une telle taille, Hitachi a dû trouver quelques astuces techniques, afin de réduire le nombre de composants entourant la dalle LCD.
Il a par exemple logé le récepteur des chaînes hertziennes par câble et satellite (tuner) et la connectique dans une station distante qui transmet les signaux audio-vidéo en haute définition par technologie sans fil.

Cette station est également dotée d'un emplacement pour mini disque dur amovible (iVDR), un support créé par Hitachi et soutenu par divers constructeurs. L'iVDR permet à chaque membre de la famille d'enregistrer indépendamment ses émissions favorites sur un disque de haute capacité personnel et sécurisé.

Hitachi a aussi récemment présenté des prototypes de téléviseurs de la même taille d'écran (82 cm) mais encore plus fins (1,9 cm).

Ses compatriotes et concurrents JVC et Sharp ainsi que le sud-Coréen Samsung participent également à ce concours de minceur.

Sharp a déjà imaginé une collection de TV à écran LCD de grande diagonale d'une épaisseur de 2 cm. Le pionnier de ce type de téléviseur n'a toutefois donné aucune date de sortie dans le commerce.

JVC promet de son côté la mise en vente début 2008 d'un modèle de 3,7 centimètres de profondeur.
Le record de minceur (toutes largeurs d'écran et technologies confondues) est toutefois pour le moment détenu par Sony qui, grâce à l'emploi d'un dispositif autre que le LCD, lancera le 1er décembre au Japon un petit téléviseur de 11 pouces de diagonale (28 centimètres) dont l'épaisseur ne dépasse pas 0,3 cm.

Il s'agira de la première TV du monde à écran organique (OEL), un mode d'affichage à matériau électroluminescent qui ne requiert pas de système de rétroéclairage à plaquer au dos de l'écran, contrairement aux systèmes d'affichage LCD.

Ton opinion