Calogero – «Une vie sans sexe, c'est la mort!»

Publié

Calogero«Une vie sans sexe, c'est la mort!»

D’ordinaire très discret, le chanteur français se confie sur ses diverses relations avec les femmes. Il casse ainsi son image de gendre idéal.

Sur scène, le chanteur affirme se sentir «transformé». Il adore «jouer le rockeur et voir les filles s'évanouir».

Sur scène, le chanteur affirme se sentir «transformé». Il adore «jouer le rockeur et voir les filles s'évanouir».

AFP

Dans une interview accordée au site darkplanneur.com, Calogero dévoile certains aspects de sa vie privée, dont ses relations amoureuses. L’artiste de 41 ans explique qu’il adore compter de nombreuses amies filles: «Me confier à des femmes est très important pour moi. C’est génial d’avoir un rapport comme ça, sans forcément vouloir être avec elles au bout du compte».

Néanmoins, les relations physiques occupent une place de choix dans la vie du chanteur. «Le sexe, c’est très important, ça inspire les artistes. Je suis un sensuel, pas une machine. Et une vie sans sexe, ça n’est pas la vie, c’est la mort». Souhaiterait-il pouvoir devenir une femme? «Ah non, je les désire tellement. Ou alors une bonne lesbienne, pourquoi pas!»

Par sa profession, il explique être constamment dans un jeu de séduction. «Cela va avec les métiers de chanteur et d’acteur, c’est naturel, confie-t-il. Un chanteur, ça pourrait même séduire un chien...»
Lorsqu’il se produit, l’artiste français aux origines siciliennes assure ne plus être le même. Il se dit complètement désinhibé: «J’aime bien le côté exhibitionniste, jouer les rockers. Monter sur scène est jouissif, il y a un truc animal et c’est devenu une drogue. Les gens qui crient, les filles qui s’évanouissent, j’adore!»

(L'essentiel Online/mri)

Ton opinion