Union européenne: véto de Juncker sur la TVA

Publié

Union européenne: véto de Juncker sur la TVA

BRUXELLES - Jean-Claude Juncker a dû se sentir bien seul hier. Il a en effet bloqué la réforme de la TVA envisagée par l'Union européenne. Les 26 autres États membres y étant favorables.

Le projet envisageait de facturer la TVA sur les services à distance dans le pays où réside le consommateur. Or, le Grand-Duché accueille de nombreuses entreprises qui se sont installées ici pour bénéficier de la TVA à 15%, la plus basse d'Europe.

«Aucun ministre des Finances ne renoncerait à 1% de son PIB pour faire plaisir aux autres», a affirmé le Premier ministre. Car les recettes de TVA apportent 220 millions d'euros par an à l'État et ont permis de créer des emplois. Même si AOL, installée il y a quatre ans pour des raisons de taxes, a choisi de fermer sa succursale luxembourgeoise en avril prochain.

lc

Ton opinion