Guerre en Ukraine: Les USA vont renforcer «à long terme» leur engagement militaire en Europe

Guerre en UkraineLes USA vont renforcer «à long terme» leur engagement militaire en Europe

Le président russe Vladimir Poutine a lancé le 24 février, à l'aube, une invasion de l'Ukraine. Suivez la situation en temps réel.

1 / 366
28.06 Les soldats américains en Europe sont partis pour rester…

28.06 Les soldats américains en Europe sont partis pour rester…

AFP
27.06 Un centre commercial bondé a été visé par des missiles russes à Krementchouk.

27.06 Un centre commercial bondé a été visé par des missiles russes à Krementchouk.

Twitter
27.06 Les pays du G7 réunis en sommet en Allemagne veulent serrer encore l’étau économique contre la Russie, en réfléchissant en particulier à un «mécanisme pour plafonner au niveau mondial le prix du pétrole russe».

27.06 Les pays du G7 réunis en sommet en Allemagne veulent serrer encore l’étau économique contre la Russie, en réfléchissant en particulier à un «mécanisme pour plafonner au niveau mondial le prix du pétrole russe».

AFP
mardi, 28.06.2022
20:56

La CEDH a enregistré une requête interétatique formelle de l’Ukraine contre la Russie

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a annoncé mardi avoir enregistré une requête interétatique formelle de la part de Kiev contre Moscou, une procédure assez rare destinée à constater les violations des droits de l’homme commises par la Russie depuis le début de l’invasion de l’Ukraine.

Jusqu’à présent la CEDH n’avait reçu de la part de Kiev que des demandes pour des «mesures intérimaires», réservées aux situations d’urgence. La Cour avait ainsi demandé à plusieurs reprises à Moscou de réfréner ses actions en Ukraine, des demandes restées sans effet.

Le gouvernement ukrainien se plaint de multiples violations des droits de l’homme par la Russie sur son territoire. Moscou reste normalement tenu par les décisions de la CEDH pour toutes les actions commises jusqu’à mi-septembre prochain, même si elle a été exclue du Conseil de l’Europe mi-mars. Mais cette procédure initiée par Kiev pourrait n’avoir que peu d’effet car Moscou a décidé début juin de ne plus appliquer les décisions de la CEDH.

Zelensky suggère à l'ONU d'envoyer une commission d'enquête à Krementchouk

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a suggéré mardi au Conseil de sécurité de l'ONU d'envoyer «une commission d'enquête» pour prouver que le centre commercial de Krementchouk a été détruit par un missile russe, obtenant de ses 15 membres, y compris de la Russie, l'observation debout d'une minute de silence pour «tous les Ukrainiens tués dans la guerre».

Lors d'une intervention en direct devant le Conseil, sa deuxième après un premier discours le 5 avril, le président ukrainien a aussi une nouvelle fois réclamé que la Russie soit expulsée de son siège permanent au Conseil de sécurité et qu'un tribunal soit créé pour juger les «actes terroristes quotidiens» de Moscou.

18:05

L’Allemagne aura la plus grande armée conventionnelle d’Europe

L’Allemagne est en train de bâtir «la plus grande armée conventionnelle en Europe dans le cadre de l’Otan», a affirmé mardi son chancelier Olaf Scholz, après des investissements massifs décidés à la suite de l’invasion russe de l’Ukraine.

Actuellement, l’Allemagne fournit, aux côtés des États-Unis, «certainement la plus grande contribution» à l’Alliance atlantique, a affirmé le dirigeant social-démocrate dans un entretien à la télévision publique ARD après le sommet du G7.

Dans la foulée de l’invasion russe le 24 février, le gouvernement avait annoncé la mise en place d’un fonds exceptionnel de 100 milliards d’euros visant à moderniser son armée, la Bundeswehr, dont les équipements sont vétustes.

«Nous allons dépenser en moyenne entre 70 et 80 milliards d’euros par an pour la défense», a-t-il ajouté. «Et l’Allemagne sera alors le pays qui investit le plus» dans ce domaine», a-t-il insisté.

16:00

La Bulgarie va expulser 70 membres du personnel diplomatique russe

La Bulgarie va expulser 70 membres du personnel diplomatique russe, a annoncé mardi son Premier ministre Kiril Petkov.

«La Bulgarie va expulser 70 diplomates russes. Nos services les ont identifiés comme étant des personnes qui travaillaient contre nos intérêts», a-t-il déclaré devant les journalistes. C'est le plus grand nombre de membres du personnel diplomatique russe en Bulgarie à être expulsés en une seule fois.

15:19

Le maire ukrainien élu de Kherson arrêté par l'occupant russe

Le maire ukrainien élu de Kherson, ville occupée par les forces russes et leurs alliés séparatistes, a été arrêté, a annoncé le chef adjoint de l'administration d'occupation, Kirill Stremooussov.

«L'ex-maire Igor Kolykhaev a été arrêté. Il est considéré comme un maire héros dans le milieu nazi. Cette personne qui faisait beaucoup de mal au processus de dénazification a enfin été neutralisée», a dit à l'agence russe Ria Novosti ce responsable de l'Administration militaire et civile de la région de Kherson, dans le sud de l'Ukraine.

Les USA vont renforcer «à long terme» leur engagement militaire en Europe

Les États-Unis vont faire mercredi lors du sommet de l’Otan en Espagne «des annonces spécifiques» sur «de nouveaux engagements militaires sur terre, en mer et dans les airs à long terme» en Europe, en particulier dans l’est du continent, a dit mardi un haut conseiller de Joe Biden.

Jake Sullivan, principal conseiller diplomatique et militaire du président américain, a indiqué à bord d’Air Force One qu’un «certain nombre de pays» de l’Alliance allaient également «promettre d’augmenter leurs contributions en matière de défense sur le flanc oriental».

13:48

Kiev récupère 17 prisonniers dans le cadre d’un échange avec Moscou

Dix-sept personnes, presque toutes des militaires ukrainiens, ont été libérées de captivité par les Russes dans le cadre d’un nouvel échange de prisonniers avec Moscou, ont annoncé mardi les services de renseignement ukrainiens.

Selon la direction principale du renseignement du Ministère ukrainien de la défense, il s’agit de deux officiers, de 14 soldats et d’un civil. Cinq d’entre eux sont blessés et nécessitent des soins d’urgence.

L’Ukraine a libéré 15 prisonniers russes dans le cadre de cet échange, a ajouté le service de renseignement sur Telegram. Kiev et Moscou ont procédé à plusieurs échanges de prisonniers depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février.

13:47

La Russie bloque l’ultime mission de l’OSCE en Ukraine

La Russie va bloquer d’ici à jeudi minuit le renouvellement de la mission permanente de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) en Ukraine, qui aide depuis 23 ans ce pays à améliorer ses standards de développement, selon des sources diplomatiques.

«Elle a le pouvoir de bloquer le mandat à la fin du mois de juin et elle a dit qu’elle allait le faire», a déclaré à l’AFP son coordinateur, l’ambassadeur danois Henrik Villadsen, nommé en 2018.

12:26

Le chef de l’armée britannique plaide pour une mobilisation face à Moscou

L’armée britannique doit se préparer pour faire face à la menace russe contre la sécurité en Europe, qui est encore plus grande après l’invasion de l’Ukraine, a déclaré mardi son nouveau chef, Patrick Sanders.

«Nous ne sommes pas en guerre» mais «nous devons agir rapidement de manière à ce que nous ne soyons pas amenés à la guerre en raison d’un échec à contenir une expansion territoriale», a déclaré le chef d’état-major général, comparant la situation à celle qui prévalait en 1937 peu avant la Seconde Guerre mondiale avec l’Allemagne nazie.

afp

Il a également estimé «dangereux» de supposer que l’agression russe s’arrêtera avec l’Ukraine: «La Russie posera une menace encore plus grande pour la sécurité européenne après l’Ukraine qu’avant. L’invasion russe nous rappelle cette maxime consacrée que si on veut éviter le conflit, mieux vaut se préparer à la guerre».

Selon lui, «la mobilisation est maintenant le principal effort. Nous mobilisons l’armée pour aider à éviter la guerre en Europe en étant prêts à combattre et gagner aux côtés de nos alliés de l’OTAN».

12:19

L'oligarque russe Deripaska qualifie «d'erreur colossale» le conflit en Ukraine

L'oligarque russe Oleg Deripaska a qualifié mardi d'«erreur colossale» le conflit en Ukraine où la Russie a lancé une vaste offensive en février, des propos d'une rare virulence s'agissant d'un représentant de l'élite russe.

«Est-ce dans l'intérêt de la Russie de détruire l'Ukraine? Bien sûr que non, ce serait une erreur colossale», a-t-il dit à l'occasion d'une rare conférence de presse à Moscou.

Reuters
11:35

L’Ukraine face à une «brutalité» inédite en Europe «depuis la Seconde Guerre mondiale»

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg (photo), a appelé mardi les pays de l’Alliance à poursuivre leur soutien à l’Ukraine, estimant que ce pays était confronté à «une brutalité» inédite «depuis la Seconde Guerre mondiale» en raison de son invasion par la Russie.

«Nous allons convenir d’un programme d’assistance complet à l’Ukraine pour l’aider à faire respecter son droit à la légitime défense. Il est extrêmement important que nous soyons prêts à continuer à apporter notre soutien» à Kiev, a déclaré Jens Stoltenberg, à quelques heures de l’ouverture du sommet de l’OTAN à Madrid.

Reuters

«La Russie ne peut ni ne doit gagner», dit Macron

«La Russie ne peut ni ne doit gagner" la guerre en Ukraine et les sanctions à son encontre seront maintenues "aussi longtemps que nécessaire», a assuré mardi le président français Emmanuel Macron.

«La Russie ne peut ni ne doit gagner et donc notre soutien à l'Ukraine et nos sanctions contre la Russie se maintiendront aussi longtemps que nécessaire et avec l'intensité nécessaire durant les prochaines semaines et les prochains mois», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet des dirigeants du G7, en Allemagne.

08:53

La ville de Lyssytchansk se défend toujours

La ville de Lyssytchansk, voisine de Severodonetsk, tombée aux mains des Russes la semaine dernière, «continue de se défendre», a déclaré mardi le gouverneur de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï. «Jusqu’à 15 000 personnes restent à Lyssytchansk», dont la population s’élevait à 95 000 avant l’agression russe, a-t-il ajouté sur Telegram.

«La région de Lougansk devient une ruine totale. Les destructions dans les villages sont catastrophiques», a-t-il affirmé. Selon lui, «les Russes continuent à essayer de bloquer Lyssytchansk et de prendre le contrôle de l’autoroute Bakhmout-Lyssytchansk».

08:29

L'armée russe affirme avoir touché un dépôt d'armes

L’armée russe a affirmé mardi avoir frappé la veille à Krementchouk en Ukraine un dépôt d’armes, entraînant des explosions et qui, selon Moscou, ont mis le feu à un centre commercial désaffecté.

«Les détonations des munitions destinées à des armes occidentales ont provoqué l’incendie (...) d’un centre commercial qui ne fonctionnait pas», a affirmé l’armée russe, alors que l’Ukraine a fait état d’au moins 18 morts dans le bombardement du centre en question.

05:18

18 morts et des dizaines de blessés dans la frappe russe sur un centre commercial

Un bombardement russe a fait au moins dix-huit morts dans un centre commercial à Krementchouk en Ukraine, selon un dernier bilan communiqué par les autorités locales mardi, a fait savoir le chef des services de secours ukrainiens.

Dans la nuit, un précédent bilan des services de secours faisait état de 16 morts et de 59 blessés, dont 25 sont hospitalisés.

lundi, 27.06.2022
20:13

Frappe sur un centre commercial: Zelensky dénonce un «acte terroriste éhonté», 13 morts

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé lundi en tant qu'«acte terroriste éhonté» la frappe de missiles russes contre un centre commercial à Krementchouk, dans le centre de l'Ukraine, faisant au moins 13 morts et plus de 40 blessés.

«La frappe russe d'aujourd'hui sur un centre commercial à Krementchouk est l'un des actes terroristes les plus éhontés de l'histoire européenne. Une ville paisible, un centre commercial ordinaire (avec) à l'intérieur des femmes, des enfants, des civils ordinaires», a déclaré M. Zelensky dans une vidéo diffusée sur Telegram

«Le monde est horrifié» par la frappe russe contre un centre commercial en Ukraine, déclare Blinken

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a déclaré que le monde était «horrifié» par la frappe de missile russe lundi sur un centre commercial dans le centre de l'Ukraine qui a fait au moins dix morts et 40 blessés.

Décrivant la frappe de missile comme «la dernière en date d'une série d'atrocités», le secrétaire d'État a dit sur Twitter que les États-Unis continueraient de soutenir leurs partenaires ukrainiens et feraient «rendre des comptes à la Russie, y compris à ceux responsables d'atrocités».

17:57

La Lituanie visée par une cyberattaque russe à cause de ses sanctions sur Kaliningrad

La Lituanie a déclaré, lundi, avoir été la cible d’une cyberattaque «intensive», sur fond de menaces brandies par la Russie envers ce pays balte, qui a instauré des restrictions sur le transit vers l’enclave russe de Kaliningrad. Selon Jonas Skardinskas, le directeur du Centre national de cybersécurité, les attaques, qui provenaient «probablement» de Russie, ont déjà été «maîtrisées».

L’attaque a visé des sites d’institutions publiques et d’entreprises et a entraîné notamment l’arrêt des services fiscaux, ainsi que des perturbations dans la délivrance des passeports. «Il est très probable que des attaques d’une intensité similaire ou supérieure se poursuivent dans les prochains jours, notamment dans les secteurs des transports, de l’énergie et des finances», a déclaré Jonas Skardinskas. Le groupe de pirates informatique russe Killnet a revendiqué cette attaque, qui consiste à prendre pour cible un système informatique en l’inondant de messages ou de requêtes de connexion, afin de provoquer un déni de service.

16:50

Frappe sur un centre commercial en Ukraine: 10 morts et plus de 40 blessés

Au moins dix personnes ont été tuées et plus de 40 autres blessées dans une frappe de missile russe lundi sur un centre commercial dans le centre de l'Ukraine, a annoncé le gouverneur régional, avertissant que le bilan pourrait s'alourdir.

«Dix morts et plus de 40 personnes ont été blessées. Voici actuellement la situation à Krementchouk à cause de la frappe de missile», a indiqué Dmytro Lounine, à la tête de l'administration de la région de Poltava.

14:45

Un missile frappe un centre commercial «très fréquenté», des morts et des blessés

Un missile russe a touché lundi un centre commercial «très fréquenté» à Krementchouk, dans le centre de l'Ukraine, faisant des morts et des blessés, ont annoncé les autorités locales, précisant que le bilan pourrait être très lourd.

Selon Kyrylo Tymochenko, le chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne, au moins deux personnes ont été tuées et 20 autres blessées, dont neuf dans un état grave. «Les opérations de sauvetage continuent», a-t-il écrit sur Telegram.

«Les occupants ont tiré au missile sur un centre commercial où se trouvaient plus de mille civils. Le centre commercial est en feu et les sauveteurs luttent contre l'incendie. Le nombre de victimes est impossible à imaginer», a écrit sur Facebook le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

5173 commentaires