En Argentine – Veillée funèbre tendue pour Diego Maradona

Publié

En ArgentineVeillée funèbre tendue pour Diego Maradona

La foule se presse autour du palais présidentiel de Buenos Aires, pour rendre hommage à la dépouille du «Pibe de Oro». Quelques tensions ont été relevées.

Diego Maradona's fans argue with police to enter the Government House to pay tribute to late football legend Diego Armando Maradona in Buenos Aires, on November 26, 2020. - Diego Maradona's coffin arrived at the presidential palace in Buenos Aires for a period of lying in state, TV reports showed, following the death of the Argentine football legend aged 60 on November 25. Hundreds of people were already lining up to pay their respects to Maradona, who died while recovering from a brain operation, the images from sports channels TyC and ESPN showed. (Photo by IVAN PISARENKO / AFP)

Diego Maradona's fans argue with police to enter the Government House to pay tribute to late football legend Diego Armando Maradona in Buenos Aires, on November 26, 2020. - Diego Maradona's coffin arrived at the presidential palace in Buenos Aires for a period of lying in state, TV reports showed, following the death of the Argentine football legend aged 60 on November 25. Hundreds of people were already lining up to pay their respects to Maradona, who died while recovering from a brain operation, the images from sports channels TyC and ESPN showed. (Photo by IVAN PISARENKO / AFP)

AFP/Ivan Pisarenko

La veillée funèbre organisée par le gouvernement argentin à l'occasion du décès de la légende du football mondial, Diego Maradona, décédé mercredi, à 60 ans, des suites d'une crise cardiaque, a débuté jeudi matin, au palais présidentiel de Buenos Aires, en présence de dizaines de milliers de fans éplorés. La veillée funèbre doit durer toute la journée du jeudi. Le président argentin, Alberto Fernandez, a décrété trois jours de deuil national en hommage au «Pibe de Oro», champion du monde en 1986.

À pas lents, la foule a commencé à défiler dès 6h locales (10h au Luxembourg), devant le cercueil du mythique attaquant, recouvert du drapeau argentin et d'un maillot floqué de son numéro 10. Avant l'ouverture des portes, des mouvements de foule et quelques débordements ont été signalés, que la police a tenté de juguler, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Des dizaines de milliers de personnes ont passé la nuit sur la Plaza de Mayo, face au palais de la présidence argentine, à chanter en hommage à leur idole disparue. L'ex-femme de Maradona, Claudia Villafane, et leurs deux filles, Dalma et Gianinna, étaient arrivées mercredi, peu avant minuit, suivies de joueurs en activité ou retraités, notamment des coéquipiers du capitaine argentin au Mondial-1986. Des centaines de personnes faisaient alors déjà la queue devant cette Casa Rosada pour pouvoir prendre congé de l'idole.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion