Au Luxembourg: Verra-t-on un jour des distributeurs de cryptomonnaie?

Publié

Au Luxembourg Verra-t-on un jour des distributeurs de cryptomonnaie?

LUXEMBOURG – La banque allemande Volksbank Bayern Mitte a installé un distributeur de bitcoins dans son agence principale. L'exemple sera-t-il suivi au Grand-Duché?

Pour transférer les pièces, l'adresse de destination sous forme de code QR doit être scannée à la machine.

Pour transférer les pièces, l'adresse de destination sous forme de code QR doit être scannée à la machine.

VR-Bank Bayern Mitte

Bientôt des distributeurs de cryptomonnaie au Luxembourg? C'est la question que se pose Marc Goergen. Le député Pirate se base sur l'exemple de la banque allemande Volksbank Bayern Mitte, qui a activé le mois dernier un distributeur de bitcoins dans son agence principale d'Ingolstadt (Land de Bavière). La Volksbank n'exploite pas la machine elle-même, il s'agit d'un appareil du fournisseur autrichien Kurant. Les pièces sont achetées à la banque privée allemande Sutor.

Si vous souhaitez acheter des bitcoins à la machine, vous devez d'abord vous inscrire auprès de la filiale allemande de Kurant, Spot9, et passer par un processus d'identification en ligne. Selon la Volksbank, tous les billets entre 10 euros et 500 euros peuvent être utilisés pour payer au distributeur – le montant minimum est de 50 euros. Pour transférer les pièces, l'adresse de destination sous forme de code QR doit être scannée à la machine. Vous avez donc besoin d'une application de portefeuille avec la fonction correspondante sur un appareil mobile ou d'une impression papier. La carte Bitcoin Go de la Volksbank peut être utilisée à cet effet. Il y a des frais de 8,1% lors de l'utilisation du guichet automatique.

Vers un cadre juridique complet

La ministre DP des Finances, Yuricko Backes, répond qu'elle ne dispose «d'aucune information» indiquant si des banques ou d'autres entités réglementées envisagent de mettre en place de telles machines au Luxembourg ou de les exclure par principe. Interrogée par L'essentiel, l'Association des banques et banquiers au Luxembourg (ABBL) note qu'elle ne dispose «pas d'informations à ce sujet pour le moment». Quoi qu'il en soit, Yuricko Backes précise que l'Union européenne fournira à l'avenir un cadre juridique complet qui prévoit des règles uniformes pour les prestataires de services dans le domaine des crypto-actifs.

À noter que les entités qui permettent aux clients potentiels de négocier avec Bitcoin et d'autres devises numériques sur la place financière luxembourgeoise ou permettent l'échange entre les cryptomonnaies et les devises ordinaires (monnaie fiduciaire) doivent s'enregistrer auprès de la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) en tant que fournisseur de services actifs virtuels (PSAV). Elles sont également soumises à la loi modifiée du 12 novembre 2004 contre le blanchiment de capitaux et contre le financement du terrorisme. En outre, l'échange entre les cryptomonnaies et les monnaies fiduciaires, comme l'euro par exemple, est soumis aux dispositions légales de la loi modifiée du 10 novembre 2009, sur les services de paiement.

(ol)

Ton opinion

21 commentaires