Projet de budget 2013 – Vers de nouveaux efforts réclamés au contribuable
Publié

Projet de budget 2013Vers de nouveaux efforts réclamés au contribuable

LUXEMBOURG - On se creuse les méninges en haut lieu pour boucler le budget de l'État 2013. Ce sera difficile. Surtout pour le contribuable.

Hausse de la TVA? Impôt de crise? Luc Frieden (CSV) cherche de nouveaux revenus pour économiser 535 millions d'euros en 2013.

Hausse de la TVA? Impôt de crise? Luc Frieden (CSV) cherche de nouveaux revenus pour économiser 535 millions d'euros en 2013.

Editpress

Selon le chef de fraction parlementaire du CSV, Marc Spautz, les travaux préparatoires du budget de l'État pour l'année prochaine sont des plus laborieux. D'après lui, le paquet de mesures de consolidation budgétaire présenté au mois d'avril dernier pour endiguer le déficit de l'État pourrait ne pas suffire.

Il prévoyait des économies de 535 millions d'euros portant sur le report de certains investissements de l'État (125 millions d'euros) ou sur l'augmentation de l'impôt de solidarité de 2% pour les ménages et les entreprises (100 millions d'euros), une hausse des accises sur le tabac et l'essence (35 millions) ou encore un impôt minimal sur les entreprises (50 millions).

Pour autant, tous ces efforts n'amèneront pas la manne financière espérée de 535 millions d'euros. Selon nos informations, les responsables politiques ont surtout du mal à sabrer dans les dépenses. De nouvelles sources de revenus sont à trouver au niveau des recettes. Là, on sait très bien qu'une hausse de la TVA avait déjà été envisagée bien que le rapporteur du budget, Lucien Lux (LSAP), y soit farouchement opposé. Le gouvernement se penchera vendredi sur le budget. Il doit être déposé à la Chambre des députés le 2 octobre.

Patrick Théry

Ton opinion