Conseil d'Etat – Vers l'annonce d'une démission de Juncker

Publié

Conseil d'ÉtatVers l'annonce d'une démission de Juncker

LUXEMBOURG – Depuis la réunion en plénière du Conseil d’État, ce jeudi matin, rien n’a filtré sur l’issue de la crise politique qui secoue le pays depuis mercredi dernier.

La démission du Premier ministre, Jean-Claude Juncker, ne fait plus guère de doute.

La démission du Premier ministre, Jean-Claude Juncker, ne fait plus guère de doute.

Editpress

Ce jeudi matin, à 11 h 30, les Sages du Conseil d’État étaient réunis pour rendre leur avis sur la crise politique et institutionnelle qui secoue le Grand-Duché, depuis mercredi dernier, et la mise en minorité à la Chambre des députés de la coalition gouvernementale.

Depuis, l’avis est resté secret et l’opinion des conseillers d’État ne devrait pas être connue avant une probable conférence de presse de Jean-Claude Juncker (CSV) dans la soirée. Le Premier ministre a en effet renoncé, à la dernière minute, à un voyage à Magdebourg pour s’occuper «d’affaires pressantes» au Luxembourg.

La décision viendra-t-elle du Grand-Duc?

Entre-temps, les députés de la commission parlementaire des Institutions et de la Révision constitutionnelle présidée par Paul-Henri Meyers (CSV) se réuniront à 16 h. Ils devraient, eux aussi, se positionner quant à l’avis du Conseil d’État.

Mais déjà, la démission du Premier ministre, Jean-Claude Juncker, ne fait plus guère de doute. Et elle devrait être actée avant samedi 20 juillet par le Grand-Duc Henri, afin de respecter le délai de trois mois pour convoquer des élections législatives anticipées au 20 octobre. Dans la foulée, le Grand-Duc dissoudra la Chambre des députés pour le 7 octobre, histoire d’éviter cette vacance de pouvoir que la Constitution luxembourgeoise ne prévoit pas.

Patrick Théry

Ton opinion