Au Luxembourg: Vers un débat public sur la semaine de 35 heures

Publié

Au LuxembourgVers un débat public sur la semaine de 35 heures

LUXEMBOURG – Une pétition réclamant une réduction du temps de travail a dépassé, en à peine huit jours, la barre des 4 500 signatures.

Ministres et députés vont devoir discuter du temps de travail avec l'auteur d'une pétition publique sur le sujet, qui a cartonné et décroché plus de 4 500 signatures à peine huit jours après sa mise en ligne sur le site dédié. Samedi à 17h38, le texte avait recueilli 4 881 paraphes, qui doivent encore être officiellement validés avant que le débat ne soit organisé.

Pour mémoire, la pétition réclamait une heure travaillée de moins par jour, pour aboutir à 35 heures hebdomadaires, soit 7 heures de travail par jour. Ce qui, selon le pétitionnaire, «permettrait une augmentation de la productivité horaire des salariés et un accroissement du sentiment de bien-être général».

L'idée d'une réduction du temps de travail est déjà arrivée dans le débat public et devrait aussi être un des thèmes de la campagne électorale pour les législatives de l'automne 2023. Le gouvernement avait martelé qu'une réduction ne figurait pas au programme de la coalition. Mais le ministre socialiste du Travail Georges Engel a évoqué la possibilité de réduire le temps de travail et a demandé une étude sur la question. De quoi alimenter la prochaine campagne électorale.

(jw)

Ton opinion

54 commentaires