Commerce aux Etats-Unis – Vers un record de ventes lors du Cyber monday

Publié

Commerce aux États-UnisVers un record de ventes lors du Cyber monday

La valeur des achats effectués lundi, lors d'une nouvelle journée de promotions aux États-Unis, devrait battre un nouveau record, selon des analystes.

Énormément de colis sont livrés les jours de grandes promotions.

Énormément de colis sont livrés les jours de grandes promotions.

AFP/Joe Raedle

Les ventes en ligne vont atteindre un niveau inédit, lundi, aux États-Unis, à l'occasion du «Cyber Monday», le lundi de promotions qui suit le long week-end de Thanksgiving. Les achats effectués sur Internet devraient s'élever à 9,4 milliards de dollars, selon Adobe Analytics, qui mesure les transactions réalisées par 80 des 100 plus grandes enseignes de la grande distribution américaine. Le plus gros volume pour les ventes en ligne a été réalisé lors du «Cyber Monday» 2018, avec 7,9 milliards de dollars dépensés.

Les commerçants américains attirent depuis des décennies les consommateurs avec des prix barrés dans les jours qui suivent Thanksgiving, notamment lors du fameux «Black Friday». Pour la première fois cette année, une majorité de personnes sondées par le cabinet Price Waterhouse Cooper avait indiqué qu'elles préfèreraient faire leurs courses en ligne qu'en magasin. Vendredi, le total des achats en ligne s'est élevé à 7,4 milliards de dollars, selon Adobe Analytics. Plus de 40% de ces achats ont été effectués à l'aide de smartphones.

Samedi, les ventes du «Small Business Saturday» se sont établies à 3,6 milliards de dollars, en hausse de 18% par rapport à l'année dernière. Cette augmentation a été «alimentée par de forts gains aussi bien pour les chaînes de grande distribution que pour les petits commerçants», selon Vivek Pandya, analyste pour Adobe. Dans la liste des produits les plus populaires figurent des jouets issus du film d'animation «La Reine des Neiges 2», des poupées L.O.L. Surprise, des jeux vidéo comme FIFA 20 et Madden 20 ou encore des écouteurs Airpods d'Apple.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion