Au Luxembourg – Vers une commune fusionnée sur la Moselle?

Publié

Au LuxembourgVers une commune fusionnée sur la Moselle?

REMICH - La fusion de Bous, Stadtbredimus, Remich et Waldbredimus est évoquée. Mais c'est loin d’être fait. D’autant que Remich a les capacités de grandir seule.

La ville de Remich, avec son esplanade et sa promenade, est connue comme la perle de la Moselle.

La ville de Remich, avec son esplanade et sa promenade, est connue comme la perle de la Moselle.

Avec plus de 8 000 habitants (8 286 pour être exact en tenant compte du dernier recensement au 1er janvier), la commune fusionnée entre Remich (3 645 habitants), Stadtbredimus (1 904), Bous (1 621) et Waldbredimus (1 116) serait la plus importante le long de la Moselle luxembourgeoise.

Mais tout cela est évidemment à mettre au conditionnel. Si vendredi, les élus locaux de Remich ont accepté de discuter avec les trois communes voisines, rien n’est fait. «Nous avons la permission de discuter avec les trois autres communes. Mais qu’on soit très clair, on est encore très loin d’une méga-fusion», explique le bourgmestre de la ville de Remich, Jacque Sitz. Rien ne sera fait sans avoir d’abord consulté les administrés. «On ne fera rien à la va-vite», a insisté l’élu libéral de Remich.

S’il reconnaît bien volontiers que les quatre communes travaillent déjà très bien ensemble au niveau intercommunal tant au niveau associatif qu’au niveau des travaux d’infrastructures, Jacques Sitz rappelle aussi que la perle de la Moselle dispose de terrains et de moyens de grandir par elle-même. Au mieux, si une fusion était validée sur les bords de la Moselle, elle n’interviendrait de toute façon pas avant les élections communales de 2023.



(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion