Taxe au Luxembourg – Vers une hausse généralisée de la TVA?

Publié

Taxe au LuxembourgVers une hausse généralisée de la TVA?

LUXEMBOURG - Le ministre des Finances a confirmé ce mardi en commission des Finances l'intention du gouvernement d'augmenter de deux points la taxe sur la valeur ajoutée.

Pierre Gramegna, ministre des Finances (DP), a annoncé mardi que la hausse de la TVA concernerait pratiquement tous les taux, à l'exception du taux super réduit sur les produits de première nécessité.

Pierre Gramegna, ministre des Finances (DP), a annoncé mardi que la hausse de la TVA concernerait pratiquement tous les taux, à l'exception du taux super réduit sur les produits de première nécessité.

Editpress

À l'automne 2014, la TVA luxembourgeoise passera bel et bien de 15 à 17%. La nouvelle était déjà connue, mais a été une nouvelle fois confirmée mardi par Pierre Gramegna, ministre des Finances (DP). En commission parlementaire, le ministre a réitéré la volonté du gouvernement de toucher à cet impôt dans le but avoué d'assainir les dépenses de l'État, mais aussi de compenser la perte, prévue pour 2015, de la manne financière issue de la TVA sur le commerce électronique. Une manne estimée à un milliard d'euros annuellement.

Mais en plus de cette confirmation, le ministre a également indiqué que tous les taux de TVA pourraient être impactés par la hausse future. Seule exception: le super taux réduit à 3% sur les produits de première nécessité, comme l’alimentaire, les médicaments ou les chaussures restera inchangé. En clair, le taux réduit sur les fournitures d'énergie, actuellement à 6% passerait à 8% au cours de l'automne. Même chose pour le taux parking, utilisé pour la gestion ou la garde de produits immobiliers, sans oublier les organismes de crédit, qui verrait son taux passer de 12 à 14%.

Impact de cette hausse sur le pouvoir d'achat

Aucun détail sur la date précise de ces augmentations futures n'a été apporté par le ministre des Finances. Pour Marc Hansen, président de la commission des Finances (DP), contacté par L'essentiel, cette proposition est encore «au stade d'hypothèse de travail» et «n'a pas encore été débattu». Un débat qui devrait intervenir lors du dépôt du budget qui devrait intervenir à la fin du mois de février. Le débat à la Chambre sur ce texte devant intervenir pour sa part entre les 22 et 24 avril prochains.

Pour rappel, les principales organisations représentatives nationales, à l'image de la CGFP, syndicat des fonctionnaires ou de l'Horesca, représentant des commerçants ont affirmé à plusieurs reprises leur opposition à ce projet. Pour ces organisations, cette hausse va directement impacter le pouvoir d'achat des résidents. Pour rappel, même avec un futur taux de TVA à 17%, le Luxembourg reste le pays européen avec le plus bas taux.

(Jmh et sb/L'essentiel Online)

Qu'en pense l'opposition?

«Je suis surpris que ces hausses annoncées de TVA ne figuraient pas dans la déclaration gouvernementale (NDLR: du 10 décembre dernier) et que maintenant, avant toute présentation de mesures d’épargne, le DP parle d’augmentation de la TVA, tacle Gilles Roth, membre de la Commission des Finances et du Budget (CSV). Notre parti était le seul à avoir expliqué clairement, avant les élections, qu’il fallait une hausse. C’est un manque d’honnêteté et de transparence vis-à-vis des élus et de la population, de la part du gouvernement».

Ton opinion