Sports équestres: Victor Bettendorf dans le gotha du saut d'obstacles

Publié

Sports équestresVictor Bettendorf dans le gotha du saut d'obstacles

LUXEMBOURG – Victor Bettendorf a réalisé une superbe année 2022, atteignant la 39e place mondiale, et veut faire encore mieux en 2023.

par
Tom Vergez
Jamais un Luxembourgeois n'avait eu de si bons résultats.

Jamais un Luxembourgeois n'avait eu de si bons résultats.

L'année 2022 a été celle de l'explosion pour Victor Bettendorf. Le cavalier luxembourgeois a gagné plus de 60 rangs au classement mondial pour s'établir à la 39e place, avec pour consécration une qualification pour le Grand Prix de Genève, l'un des quatre plus prestigieux au monde. Une ascension qui n'est pas due au hasard. «Ça fait deux ans que je ne me consacre qu'à ma carrière sportive et que je ne m'occupe plus des chevaux des autres», explique le petit frère de la cavalière Charlotte Bettendorf.

Le résultat de ce changement de cap a été une année à 54 victoires, second total mondial. Une bonne partie d'entre elles ont été obtenues sur Mr. Tac, un cheval issu d'un élevage luxembourgeois, à Sandweiler, mais que Victor Bettendorf entraîne en Normandie, où il est établi avec sa compagne Adeline Hecart, cavalière elle aussi. «Mon objectif est de m'établir à ce niveau-là et de faire évoluer des chevaux: ce n'est pas parce qu'on a eu une fois un bon cheval qu'il faut s'arrêter, il faut le coéquipier qui va avec», note-t-il.

En 2023, le cavalier de 32 ans participera peut-être au championnat d'Europe à Milan, mais ne veut pas y aller pour faire de la figuration. «La prochaine fois que je fais un championnat, je veux avoir une chance réaliste d'être dans les dix premiers», assure-t-il. Il lui faudra aussi marquer des points pour tenter d'atteindre les JO de 2024.

Ton opinion

2 commentaires