Basket-Ball – Vince Carter arrête après 22 saisons en NBA
Publié

Basket-BallVince Carter arrête après 22 saisons en NBA

L’homme volant met un terme à sa carrière à 43 ans avec un titre olympique en poche.

Vince Carter n’aura pas eu la sortie qu’il méritait.

Vince Carter n’aura pas eu la sortie qu’il méritait.

AFP

Vince Carter, l’homme volant de la NBA dont il fut huit fois All-Star, a officialisé jeudi sa retraite sportive à l’âge de 43 ans, après 22 saisons parmi l’élite et un titre olympique aux Jeux de Sydney en 2000.

«J’en ai officiellement terminé avec le basketball professionnel», a annoncé sur son podcast Carter, privé d’une sortie digne de ses dunks étourdissants par une saison stoppée nette par la pandémie de Coronavirus.

Il a joué son dernier match avec les Atlanta Hawks le 11 mars, le même soir où la NBA s’est interrompue, après l’annonce du premier cas positif dans ses rangs, celui du Français Rudy Gobert (Utah).

«Air Canada»

Les Hawks, avec un bilan de 20 victoires pour 47 défaites au moment de l’interruption, ne figuraient pas parmi les 22 équipes qualifiées pour reprendre la compétition sur un site en juillet à Orlando (Floride).

Cinquième choix de la draft 1998 par Golden State et échangé avec les Toronto Raptors, où il a conquis le titre de meilleur rookie de la NBA, Vince Carter avait récolté le surnom d’Air Canada, au vu de ses acrobaties aériennes lors du concours de Dunk en 2000.

«Le dunk de la mort»

À Sydney, il a guidé l’équipe américaine et illuminé le monde entier avec son fameux «dunk de la mort» écrasé sur le Français Frédéric Weiss, mesurant pourtant vingt centimètres de plus, en match de groupe des JO 2000. En route vers le sacre olympique.

Passé ensuite par New Jersey Nets, Orlando, Phoenix, Dallas, Memphis, les Sacramento Kings et enfin Atlanta, il n’a jamais remporté la bague. Mais en 1541 matches de saison régulière, il a totalisé une moyenne de 17,2 points, 4,4 rebonds, 3,2 passes décisives et 1 interception par match.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion