Tour de France: Vingegaard: «Nous sommes tous propres dans l’équipe»

Publié

Tour de FranceVingegaard: «Nous sommes tous propres dans l’équipe»

Le Danois, qui va remporter son premier Tour de France ce dimanche, a répondu sans détour aux doutes liés aux performances de son équipe Jumbo-Visma.

par
Sylvain Bolt
Jonas Vingegaard a terminé deuxième du contre-la-montre de Rocamadour, juste derrière son compatriote Wout van Aert.

Jonas Vingegaard a terminé deuxième du contre-la-montre de Rocamadour, juste derrière son compatriote Wout van Aert.

AFP

Sur la ligne d’arrivée, Wout van Aert a attendu en souriant son leader, qu’il a battu pour 19 secondes lors du chrono de Rocamadour. La formation Jumbo-Visma a réussi une nouvelle démonstration avec un doublé, signant une troisième victoire consécutive (après Vingegaard à Hautacam et Laporte à Cahors). 

Fidèle à lui-même, le Danois n’a pas exprimé de véritable émotion en revenant sur son sacre programmé dimanche sur les Champs-Élysées. Dans la salle de presse de Rocamadour, la température est toutefois montée d’un cran lorsqu’une journaliste slovène a interrogé le Danois sur les performances éblouissantes de son équipe Jumbo-Visma, détentrice des maillots jaune et à pois (Vingegaard) et vert (van Aert) et lauréate de six étapes sur la Grande Boucle 2022.

«Nous sommes tous totalement propres. Je peux vous le dire à chacun d’entre vous, a répondu le Danois, dans son flegme habituel et en regardant le parterre de journalistes depuis son podium. Aucun coureur de mon équipe ne prend des substances illégales.» 

Wout van Aert excédé

Le vainqueur du Tour a ensuite justifié la raison du succès de la Jumbo-Visma. «Notre préparation est idéale, nous poussons par exemple les camps d’altitude à un niveau très élevé, a-t-il expliqué. Et puis nous sommes les meilleurs dans différents domaines: la nutrition, l’entraînement ou la technologie.»

«C’est une question de m**** à laquelle je n’ai pas envie de répondre»

Wout van Aert, vainqueur de trois étapes sur le Tour de France

Juste après son leader, Wout van Aert a perdu son calme en héritant de la même question. «C’est une question de m**** à laquelle je n’ai pas envie de répondre, a lâché le Belge, avant de revenir sur sa décision en apprenant que son coéquipier avait livré sa version. C’est chaque année la même chose et parce que nous sommes plus forts cette année, nous sommes désormais accusés? On ne vient pas de nulle part, regardez notre évolution depuis l’année passée!»

Le vainqueur du chrono final du Tour de France est revenu sur les nombreux contrôles antidopage subis par les coureurs toute l’année et pas seulement au Tour de France. «On s’entraîne beaucoup pour de telles performances», a-t-il souligné, énervé de devoir justifier la démonstration de son équipe. 

Ton opinion

1 commentaire