Football – Viré de la sélection russe pour s'être masturbé

Publié

FootballViré de la sélection russe pour s'être masturbé

Une vidéo montre le capitaine de la Russie Aryem Dzyuba en train de se masturber. Alors qu'il n'a pas été retenu par le sélectionneur, le joueur a fini par s'excuser.

Une vidéo de 12 secondes a fuité sur les réseaux sociaux. Elle montre Artem Dzyuba en train de se masturber.

Une vidéo de 12 secondes a fuité sur les réseaux sociaux. Elle montre Artem Dzyuba en train de se masturber.

Twitter

Lors de la campagne internationale de ces prochains jours, la Russie se déplacera en Moldavie (match amical), en Turquie et en Serbie (Ligue des Nations) sans son capitaine Artem Dzyuba (32 ans). Il n’a pas été retenu par le sélectionneur Stanislav Tchertchessov. La raison de cette éviction? Une vidéo, largement diffusée sur les réseaux sociaux dans la nuit de samedi à dimanche, montrant l’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg en train de se masturber.

Cette scène, d’abord reprise et commentée par la presse sportive russe, a fini dimanche par faire le tour de la planète football et donc à avoir des répercussions directes sur sa vie de footballeur. «J’ai décidé de ne pas le retenir pour protéger d’un stress excessif la sélection et Dzyuba lui-même. De plus, l’équipe nationale doit se préparer dans des conditions de concentration maximale et ne pas se laisser distraire par des faits extérieurs», a expliqué dimanche Stanislav Tchertchessov, qui ne s’étendra pas plus sur le sujet. «La situation avec Artem Dzyuba n’a rien à voir avec l’équipe nationale russe d’un point de vue sportif. Par conséquent, nous ne voyons pas la nécessité de donner des commentaires détaillés sur cette question». Pour les trois matches à venir, Dzyuba devrait être remplacé en équipe de Russie par le réserviste Fedor Smolov (30 ans).

Pendant que la polémique enflait, Arten Dzyuba continuait à faire son métier de footballeur, et plutôt bien. Dimanche, il a inscrit un but hyperimportant dans la rencontre Zénith Saint-Pétersbourg – Krasnodar. Il a marqué le 2-1 à la 79e alors que les siens étaient à la peine. Au final, le Zénith a gagné 3-1 et se trouve en tête du championnat russe.

Dans la soirée, le capitaine de la sélection russe a tenu à s’adresser directement à ses fans dans un long message empreint de beaucoup d’émotion.

Un extrait de son intervention prouve bien que Dzyuba n’en mène pas large, même après son but inscrit dans l’après-midi. «Comme toute personne, je ne suis pas parfait. Je fais des erreurs comme tout le monde... J'apprécie les gens qui sont avec moi dans les moments difficiles... C'est mon chemin, ce n'est pas facile. J'espère que je peux être une bonne personne... J'ai essayé de ne pas m’effondrer aujourd'hui, mais c'était dur», a-t-il, entre autres, déclaré.

Le peuple russe demande le retour du capitaine

Lundi, c’est une vague de soutiens qui a déferlé sur les réseaux sociaux et à la télévision russe. Ils étaient nombreux à vouloir que le capitaine réintègre l’équipe nationale. «Le chœur des moralistes appelle à priver l’un des meilleur attaquants russes du droit de défendre notre drapeau», s’est indigné lundi le présentateur d’un talk-show populaire sur la chaîne publique russe Rossia-1. «N’importe qui pourrait être à sa place, son téléphone a été piraté, il n’avait pas l’intention de publier ces images», a-t-il insisté.

Pour leur part, plusieurs stars du show business et du cinéma russes ont publié lundi des messages sur leurs comptes sur les réseaux sociaux. Ainsi, le comédien populaire Danila Kozlovski a qualifié d’«obscurantisme et de bigoterie» la décision de ne pas convoquer le joueur. «Dziouba reste une bonne personne et quelqu’un de talent», a-t-il lancé sur sa page sur Instagram. «Ça ne va pas comme ça, n’importe qui a le droit au respect de sa vie privée», a déclaré pour sa part le député russe Vitali Milonov, originaire de Saint-Pétersbourg.

Son heure de gloire en 2018 en Coupe du monde

Jusqu’à dimanche, l’international russe n’était pas vraiment connu pour ses talents d’acteur, mais plutôt de buteur. Il avait par exemple inscrit trois buts lors de la dernière Coupe du monde, en 2018 en Russie. Il avait ainsi contribué au fait que la «Sbornaïa» parvienne à se hisser en quart de finale de la compétition. Mais ce n’est pas la première fois qu’Artem Dzyuba fait la une des journaux pour des raisons extrasportives. Il a fait sensation lorsqu’il avait été filmé en train de simuler une relation sexuelle avec son coéquipier Sardar Azmoun, après un match.

Aux dernières nouvelles, il entretiendrait une relation amoureuse avec la petite-fille de Boris Eltsine, seulement âgée de 18 ans. La saison dernière, lorsqu’il jouait au Celta Vigo, il avait enfreint les règles de quarantaine espagnole pour aller la retrouver en Russie.

(L'essentiel/Claude-Alain Zufferey)

Ton opinion