James Arthur – Viré de son label à cause d'une énième frasque
Publié

James ArthurViré de son label à cause d'une énième frasque

Les scandales liés à James Arthur ont fini par lui coûter son contrat. Dernière polémique en date, un titre dans lequel un terroriste veut faire exploser toute une famille.

En février, l'Anglais avait confié que sa célébrité était difficile à vivre. (photo: AFP)

En février, l'Anglais avait confié que sa célébrité était difficile à vivre. (photo: AFP)

«Trop, c’est trop!» C’est ce qu’a dû se dire le boss de Syco, Simon Cowell, pour justifier le renvoi de son poulain. Depuis que James Arthur a gagné «X Factor» en décembre 2012, le chanteur de 26 ans a aligné les polémiques. Prostitution, rapports sexuels avec une fan mineure, homophobie, clash sur Twitter et drogues: aucun scandale n’a échappé à l’interprète du tube «Impossible». Le dernier en date a fait déborder le vase.

Arthur a diffusé sur le web un extrait d’un titre inédit, «Follow The Leader». Le chanteur y rappe: «Je vais faire exploser ta famille comme si j’étais un terroriste.» Un proche de la maison de disques a expliqué au Sun: «Syco ne veut pas être associé à un chanteur qui dit de telles choses». Selon cette source, Arthur aurait un comportement autodestructeur. «C’est comme s’il avait tout fait pour se faire virer.» L’ Anglais a bien essayé de se justifier sur Twitter: «Ce titre reflète le point de vue d’un fan dément».

Le mal est fait. Visiblement, Syco ne fera pas marche arrière. «Il est définitivement grillé. Son label lui offrait pourtant un traitement auquel aucun autre artiste n’avait droit», a ajouté un proche. En décembre 2013, Arthur avait fait son mea culpa. Il n’aura pas servi à grand chose.

(L'essentiel/Fabien Eckert)

Ton opinion